VIDEO. Canular homophobe de Cyril Hanouna: Une des victimes dans «un état de détresse épouvantable»

PAS DRÔLE L’association LGBTQ Le Refuge a reçu un coup de fil d’une des victimes du canular de Cyril Hanouna en pleurs et dans un état de détresse morale épouvantable…

V. J.

— 

Cyril Hanouna, en juin 2016.
Cyril Hanouna, en juin 2016. — JOEL SAGET / AFP

Malgré les 10 000 signalements au CSA, les milliers de tweets furieux ou la menace de poursuites en justice, Cyril Hanouna n’en démord pas, et ne s’excuse pas : son canular n’était pas homophobe. Piéger des homosexuels avec une fausse annonce sur Internet et les humilier en direct à la télévision n’est selon lui pas homophobe. Un des hommes piégés n’est pas du même avis.

>> A lire aussi : Canular homophobe de Cyril Hanouna. Le Refuge n'exclut pas des poursuites en justice

La peur d’être reconnu par ses parents et son entourage

Comme le raconte sur Facebook, le fondateur du Refuge, Nicolas Noguier, son association a dû discuter une grande partie de la nuit avec l’un des jeunes piégés par Cyril Hanouna et qui était dans « un état de détresse morale épouvantable » : « Nous avons été fort démunis devant ses pleurs et sa peur d’être reconnu par ses parents et son entourage. » Il ajoute qu’ils n’ont pas son numéro de téléphone et donc qu’ils ne savent pas ce qu’il est devenu.

>> A lire aussi : Canular homophobe de Cyril Hanouna. La lettre émouvante d’un artiste belge devient virale

Le président du Refuge s’est senti obligé de partager cette détresse, face aux mails et insultes des fans inconditionnels de Cyril Hanouna qu’il recevait : « Vous êtes un fan inconditionnel et en avez le droit. Nous, nous pensons aux jeunes avant tout et voir l’un d’entre eux pleurer nous crèvera toujours le cœur. Laissez-nous travailler ! »