Dérapage à la télé italienne avec un débat sur les raisons de choisir une femme d'Europe de l'Est

POLEMIQUE Accusée de sexisme, l'émission «Parliamone Sabato» est arrêtée...

Bryan Faham

— 

Extrait de l'émission «Parliamone Sabato» diffusée depuis septembre 2016 sur la Rai 1, supprimée après un dérapage.
Extrait de l'émission «Parliamone Sabato» diffusée depuis septembre 2016 sur la Rai 1, supprimée après un dérapage. — Rai 1

Grosse polémique en Italie. La chaîne publique Rai 1 est dans la tourmente depuis la diffusion samedi de l’émission Parliamone sabato (Parlons-en samedi), comme l’ont repéré Le Figaro et L’Express. Le talk-show présenté par Paola Perego a proposé à ses téléspectateurs un débat sur « les raisons de choisir une petite amie d’Europe de l’Est ».

Un visuel en évoquait six. Parmi elles, d’après L’Express, on trouve notamment « ce sont toutes des mamans mais, après avoir donné naissance elles ont retrouvé leur silhouette », « ce sont des maîtresses de maison parfaites. Elles apprennent à tenir un intérieur dès leur jeune âge » ou encore « elles ne pleurnichent pas, ne deviennent pas collantes et ne boudent pas ».

>> A lire aussi : Une animatrice de télé italienne se dénude pour célébrer la victoire de son club

« La société semble avoir fait un pas en arrière »

Après la diffusion de l’émission, la chaîne a reçu un flot de critiques, notamment sur les réseaux sociaux, l’accusant de véhiculer des stéréotypes racistes et sexistes. Selon L’Express, la présidente de la Chambre des députés Laura Boldrini a réagi dans un post sur sa page Facebook, « Il est inacceptable que les femmes soient représentées, dans un programme de télévision, comme des animaux domestiques dont on apprécie la docilité, la compréhension et la soumission. (…) Avec ce programme, la société semble avoir fait un pas en arrière d’un siècle. (…) Avec une liste de ce genre, on ne fait que proposer des stéréotypes dépassés depuis des décennies ».

Le directeur général de la Rai, Antonio Campo Dall’Orto, a reconnu que l’émission Parliamone sabato est allée à l’encontre des valeurs de la chaîne et de sa ligne éditoriale. Avec la responsable de la Rai 1, Andrea Fabiano, il a annoncé l’arrêt de Parliamone sabato lancé en septembre dernier.