TMC: Yann Barthès et «Quotidien» ne recevront pas les leaders du Front national

TELEVISION Il en est même « hors de question », a expliqué le présentateur…

C.W.

— 

Yann Barthès n'invitera pas les leaders du Front national sur son plateau
Yann Barthès n'invitera pas les leaders du Front national sur son plateau — CHRISTOPHE CHEVALIN

Yann Barthès  est catégorique : pas de leaders frontistes sur son plateau. Mardi soir dans Quotidiensur TMC, l’animateur a pris quelques minutes pour expliquer pourquoi il ne donnerait pas la parole aux ténors du Front national avant l’élection présidentielle.

>> A lire aussi: Un journaliste de «Quotidien» violemment expulsé du Salon des entrepreneurs

« Hors de question de recevoir des leaders frontistes qui nous boycottent »

Lundi soir, Yann Barthès a consacré une longue émission à Emmanuel Macron, afin de rattraper le retard du temps de parole du candidat sur la chaîne. Mais si le problème se pose également pour le Front national, les leaders ne fouleront pas le plateau de l’animateur. « Hors de question de recevoir des leaders frontistes qui nous boycottent depuis des années et qui refusent de nous parler », a expliqué Yann Barthès mardi.

Pas de Marine Le Pen ou de Louis Aliot, donc, mais ce n’est pas pour autant que Quotidien ne se penchera pas sur le parti frontiste. Yann Barthès s’était d’ailleurs tourné vers « la nouvelle génération du FN », « mais le président de FN Jeunesse a répondu qu’il viendrait le jour où l’émission changerait d’animateur », confie-t-il, le sourire aux lèvres. Finalement, l’équipe de Quotidien partira à la rencontre des électeurs du Front national, « les seules personnes que nous essayons de comprendre et qui nous intéressent », précise l’animateur. Voilà qui est dit.