«Scènes de ménages»: Pour les couples (et les acteurs) ce n'est pas toujours la fête

SERIE « 20 Minutes » a rencontré trois des duos de la série de M6 que les téléspectateurs retrouveront ce mardi soir dans un épisode spécial en prime time…

Fabien Randanne
Loup-Denis Elion et Audrey Lamy, en mariés, incarnent Cédric et Marion dans «Scènes de ménages».
Loup-Denis Elion et Audrey Lamy, en mariés, incarnent Cédric et Marion dans «Scènes de ménages». — Cécile Rogue / M6

Les couples de Scènes de ménages se mettent sur leur 31 à l’occasion d’un prime spécial mardi 11 avril (dès 21h sur M6) dont le sous-titre annonce la couleur : « Ça va être leur fête ». On verra notamment Marion et Cédric se passer la bague au doigt, Huguette accompagner Raymond à Paris où il doit recevoir la Médaille du mérite et Philippe rencontrer la famille de Camille… 20 Minutes a rencontré ces trois couples diversement célébrés par leur public.

Huguette et Raymond (Marion Game et Gérard Hernandez), qui aime bien châtie bien

Huguette et Raymond (Marion Game et Gérard Hernandez) dans «Scènes de ménages».
Huguette et Raymond (Marion Game et Gérard Hernandez) dans «Scènes de ménages». - Marie ETCHEGOYEN/M6

Entre Huguette et Raymond, c’est l’amour vache. Le duo de retraité a beau être acariâtre, il est le chouchou des téléspectateurs. « Au début, les gens pensaient qu’on était vraiment ensemble dans la vie », s’amuse Marion Game. « Il n’y a pas un jour sans qu’on me dise : "Et Huguette ?" Alors je réponds qu’elle est enceinte de jumeaux et que je dois la ménager », rigole Gérard Hernandez. Selon eux, si le couple qu’ils jouent à l’écran plaît autant, c’est que malgré les chamailleries apparentes, il y a surtout une grande tendresse. « On refuse les sketches qui sont cruels et pas drôles, confie le comédien. Tout ce qui concerne la mort aussi, comme on n’en est pas trop loin, on n’aime pas trop en parler. » Marion Game, du tac au tac : « Parle pour toi ! Si tu continues à m’emmerder, je ne viendrai pas à ton enterrement ! » Et elle éclate de rire.

Philippe et Camille (Grégoire Bonnet et Amélie Etasse), ex-souffre-douleurs des téléspectateurs

Philippe et Camille (Grégoire Bonnet et Amélie Etasse) dans «Scènes de ménages».
Philippe et Camille (Grégoire Bonnet et Amélie Etasse) dans «Scènes de ménages». - Cecile ROGUE/M6

Camille et Philippe sont les derniers arrivés dans la série, en 2015. Vingt ans séparent la prof de yoga du pharmacien, ce qui ne les empêche pas de filer le parfait amour. « On a encore l’impression d’être les petits nouveaux. Les gens dans la rue commencent à nous dire "Ça y est, on vous aime bien" », glisse Amélie Etasse. Ils ont dû faire preuve de patience pour entrer dans le cœur des téléspectateurs. « Les producteurs nous avaient prévenus qu’on allait être détestés. Sur les réseaux sociaux, il y avait des réactions d’une violence inouïe envers nous, déplore Grégoire Bonnet. J’ai pris cher. J’ai même eu droit à une lettre d’insultes sur Facebook. » Sur les plateaux de tournage, tout se passe bien. « Parfois, on n’est pas d’accord sur les sketchs, on ne rit pas des mêmes choses. Alors on fait des concessions, surtout si l’autre est en danger », avance Grégoire. Amélie enchaîne : « Par exemple, Camille et Philippe vont bientôt se mettre au naturisme. J’ai très peur personnellement. On a proposé que toute l’équipe de tournage soit à poil pour dédramatiser. On va voir si l’idée est acceptée… »

Marion et Cédric (Audrey Lamy et Loup-Denis Elion), la fête quasi-permanente

Marion et Cédric (Audrey Lamy et Louis-Denis Elion) dans «Scènes des ménages».
Marion et Cédric (Audrey Lamy et Louis-Denis Elion) dans «Scènes des ménages». - Cecile ROGUE/M6

Marion et Cédric, ce sont les trentenaires parisiens amoureux qui se réconcilient aussi vite qu’ils se fâchent. « Il y a un peu de nous dans ces personnages. Je me rends compte que je peux avoir les mêmes travers dans la vie que Cédric. Huit ans de Scènes de ménages, c’est huit ans de psychanalyse », sourit Loup-Denis Elion. N’y a-t-il pas de quoi être blasé d’incarner les mêmes rôles depuis autant d’années ? « Si on avait été lassés, on aurait déjà arrêté », rétorque d’emblée Audrey Lamy. « Il y a beaucoup d’échanges avec les auteurs pour faire évoluer les personnages et les producteurs nous permettent d’aller sur d’autres projets », reprend son partenaire sur le petit écran qui sera ainsi bientôt au générique d’une nouvelle fiction de M6, Bienvenue à Nimbao, aux côtés de Bruno Salomone, Héléna Noguerra et Nadia Roz. Audrey Lamy, elle, sera à l’affiche du film de Fabrice Eboué, CoeXister, qui sortira en octobre.