VIDEO. «Buffy»: « LA série qui a démontré qu’une femme pouvait sauver le monde »

VOUS TÉMOIGNEZ À l’occasion des 20 ans de « Buffy contre les vampires », les internautes de 20 Minutes racontent pourquoi la série est culte…

Adrien Briand

— 

Buffy et Xander
Buffy et Xander — 20TH CENTURY FOX

Buffy contre les vampires, c’était il y a 20 ans déjà. Et pourtant, à écouter ses plus grands fans, la série créée par Joss Whedon est plus que jamais d’actualité tant elle était novatrice pour l’époque. Intrigue, thèmes abordés, distribution des rôles… Les internautes de 20 Minutes nous expliquent pourquoi elle mérite sa place au panthéon du petit écran.

« Il s’agit d’une série qui paraît légère à première vue mais qui est excellemment écrite et réalisée », commence Steve, qui se souvient particulièrement de « l’humour incisif et implicite qui se découvre lorsque l’on devient adulte ». Pour Marine, c'est «LA série qui a démontré qu'une femme pouvait sauver le monde, que cela n'était pas réservé aux hommes musclés». Mieux, «tous les problèmes des enfants, adultes et ados y étaient traités », souligne Floriane.

Parmi ces thèmes, ils sont beaucoup à se souvenir de ceux liés à la sexualité : « Première série dans laquelle l’homosexualité féminine est ouvertement traitée de façon pudique et romantique avec une Willow qui se découvre lesbienne "tardivement" », indique ainsi Inukashi. Anthony souhaite même remercier Joss Whedon, le créateur de la série, car Buffy l’a « vraiment beaucoup aidé dans (son) acceptation d’être homosexuel » : « Elle nous apprend que la normalité n’existe pas, qu’aucune personne (ou démon) au monde n’est identique. »

Mais loin de limiter à seuls thèmes, Buffy a su fédérer et devenir intemporelle en évoluant avec son public. Pauline rappelle ainsi que la saison 1 traitait de « la difficulté de s’intégrer dans un nouvel environnement et des pièges tendus par les adultes », quand la saison 5 s’intéressait à « l’entrée brutale dans la vie adulte avec les responsabilités que ça incombe, la maladie, le deuil, le sacrifice et le sens du devoir. »

>> A lire aussi : VIDEO. M6 fête ses 30 ans: Saurez-vous reconnaître les génériques de séries?

« Aujourd’hui, peu de séries ont cet impact »

Certains épisodes ont même réussi le tour de force de devenir cultes non seulement au sein de la série, mais dans l’histoire de la télévision. C’est le cas notamment de Silence de mort (Hush en V.O.), « l’un des meilleurs épisodes de série TV, ayant même reçu un Emmy Award pour son scénario », commente Med Jay. Floriane l’assure, aujourd’hui encore, cet épisode «la fait sursauter». N’oublions pas non plus Orphelines (The Body en V.O.), l’épisode « le plus émouvant de l’histoire de la télévision », selon Sarra, avec, qui plus est, « une structure jusque-là jamais vue, sans musique et en temps réel ».

« Je révise la série au moins une fois par an »

À l’heure où les Game of Thrones et  The Walking Dead trustent le classement des séries les plus populaires, les aficionados de Sarah Michelle Gellar et se bande ne jurent toujours que par Buffy. « Pour ma part je révise la série au moins une fois par an, et si j’ai une semaine de vacances où je m’ennuie je me fais l’intégrale dans la semaine », raconte ainsi Mélanie. Rach approuve : « Ce qui est génial c’est qu’en étant adulte, on peut redécouvrir que cette série est une vraie œuvre, au point même qu’on en sort des livres de philo et qu’on l’étudie à l’université. » Angelus, elle, a même « converti (ses) enfants », désormais « super fans de la série » eux aussi.

Toutefois, malgré la nostalgie, la majorité des fans interrogés ne souhaitent pas que les producteurs cèdent à la tentation du remake. « Pour moi, Buffy sera toujours Sarah Michelle Gellar », assure Julie. La balle est dans le camp de l'actrice. 

>> A lire aussi : Sarah Michelle Gellar redevient Kathryn Merteuil dans une série dérivée de «Sexe Intentions»

>> A lire aussi : Séries TV: «Westworld», «Black Mirror»... Le top 2016 de la rédaction de «20 Minutes»