VIDEO. Ambiance un peu désabusée pour la dernière du «Grand Journal»

TELEVISION Antoine de Caunes et José Garcia, ainsi que IAM ont participé à l'ultime édition...

20 Minutes avec AFP

— 

C'était la dernière du «Grand Journal» le vendredi 3 mars 2017.
C'était la dernière du «Grand Journal» le vendredi 3 mars 2017. — Capture d'écran Canal +

Clap de fin. Antoine de Caunes et José Garcia, duo historique des débuts de soirée sur Canal +, ainsi que le groupe de rap IAM ont participé à l’ultime édition du « Grand Journal », émission emblématique de la chaîne supprimée faute d’audience.

Les adieux de Victor - Le Grand Journal du 03/03

Malgré les confettis, l’ambiance était un peu désabusée sur le plateau, à l’image du présentateur Victor Robert, qui a été symboliquement « emballé » dans du papier-bulle vers la fin avant de conclure : « Fin de l’histoire, début de l’autre… » Antoine de Caunes et José Garcia, réputés pour leurs sketches particulièrement déjantés, sont également apparus très sages, tout de noir vêtus. IAM a mis un point final en musique à ce programme né en 2004.

Longtemps un rendez-vous incontournable

Plusieurs séquences ont permis de revoir les meilleurs moments (sketches, mini-séries, invités prestigieux, concerts…), rappelant que l’émission a longtemps été un rendez-vous incontournable pour les hommes politiques comme pour les stars du cinéma.

Vitrine en clair de la chaîne cryptée diffusée chaque jour à 19H10, « Le Grand Journal » en était à sa treizième saison. Elle ne rassemblait plus que 0,6 % d’audience moyenne (124.000 téléspectateurs), alors qu’elle réunissait encore 1,5 million de téléspectateurs en moyenne en 2012-2013.

19h30 pour le début du clair désormais

Les programmes en clair commenceront désormais à 19H30 avec les « émissions identitaires » de la chaîne : Le Journal du Cinéma, Le Gros Journal, Le Petit Journal, Catherine et Liliane et Les Guignols. Canal + proposera à compter du 20 mars un film de 17H40 à 19H30.

Depuis la reprise en main de Canal + par Vincent Bolloré, la production de l’émission avait été confiée à Flab Prod, une filiale de Vivendi, dans le but de mieux maîtriser son coût, jugé trop important.

L’émission, qui a employé de nombreux chroniqueurs et humoristes, a notamment lancé Yann Barthès, qui y a animé Le Petit Journal avant de quitter Canal + pour TMC, Omar Sy et Fred Testot. Tout comme Nulle Part Ailleurs, rendez-vous culte des débuts de Canal + dont il a repris plusieurs recettes, « LGJ » était connu pour ses Miss Météo où ont fait leurs premières armes plusieurs actrices, comme Charlotte Le Bon ou Louise Bourgoin.

Michel Denisot, Daphné Burki et Antoine de Caunes se sont succédé à la barre de l’émission, jusqu’à une nouvelle formule présentée par Maïtena Biraben en 2015, remplacée par Victor Robert en septembre 2016.