Brigitte Bardot s'en prend à Patrick Sébastien et son «cabaret de la honte»

COUP DE GUEULE La militante de la protection des animaux n’a pas supporté un numéro avec une ours…

V. J.

— 

Photo prise le 27 septembre 2007 au Palais de l'Elysée de l'ancienne actrice Brigitte Bardot
Photo prise le 27 septembre 2007 au Palais de l'Elysée de l'ancienne actrice Brigitte Bardot — ERIC FEFERBERG AFP

C’est à croire qu’à 82 ans, Brigitte Bardot passe ses journées devant la télé. Après s’est payé Cyril Hanouna (« la lie de la télé), Nagui (« c’est minable ») ou encore Laurent Ruquier dans une interview à TV Mag, l’actrice se paie aujourd’hui Patrick Sébastien, et plus précisément son divertissement Le plus grand cabaret du monde. « Le cabaret de la honte », écrit-elle dans un communiqué de presse. Celle qui lutte au quotidien pour la protection des animaux n’a pas digéré un numéro du dresseur Pavel Viakin et son ourse Tima.

>> Protection des animaux: La «supplique urgente» de Brigitte Bardot à François Hollande

« Exhiber un ours à la télévision est inacceptable »

« L’ours n’est pas un clown, dénonce la comédienne. La prestation pathétique et contre nature de cette pauvre bête est scandaleuse, débile, et indigne d’une chaîne publique à une heure de grande écoute et a scandalisé un grand nombre de téléspectateurs ! » A l’antenne, l’animateur Patrick Sébastien avait pourtant précisé que l’ourse était bien traitée, qu’un vétérinaire s’était déplacé pour vérifier.

« L’ours est par nature un animal sauvage, solitaire, qui fuit le bruit et l’agitation, répond Brigitte Bardot. L’exhiber sur un plateau de télévision devant des centaines de spectateurs est inacceptable ! Si les montreurs ou autres dresseurs aiment tellement leurs ours comme ils l’affirment haut et fort, ils doivent cesser de les retenir en captivité et de les exploiter. »