20 Minutes : Actualités et infos en direct
EMISSION« ONPC » : Michel Onfray fustige les conclusions de l’IGPN dans l’affaire Théo

« ONPC » : Michel Onfray fustige les conclusions de l’IGPN dans l’affaire Théo

EMISSIONL’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a retenu « le caractère non intentionnel » du coup de matraque infligé au jeune homme lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois…
Michel Onfray en février 2017.
Michel Onfray en février 2017. -  IBO/SIPA
Delphine Bancaud

D.B.

L’affaire Théo n’en finit plus de faire réagir. Invité de l’émission On n’est pas couché sur France 2 samedi, le philosophe Michel Onfray a critiqué les conclusions de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) dans l’affaire Théo, qui ont retenu « le caractère non intentionnel » du coup de matraque infligé au jeune homme lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois.

Invité par l’émission à choisir un dessin de presse Michel Onfray a opté pour celui de Lefred-Thouron publié dans Le Canard Enchaîné, qui ironise sur la défense des policiers mis en cause dans cette affaire.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« On se dit "mais comment est-ce possible ? »

L’occasion pour le philosophe de donner son point de vue : « Moi, j’estimais que cette police de la police [l’IGPN] était crédible et là, on vient nous dire "on a regardé, il s’est rien passé, c’est juste une matraque qui a déraillé, déraillé sur 10 cm dans le rectum". Quand ce genre de chose peut être dite sans que personne ne trouve à redire, effectivement, c’est la décadence », a-t-il indiqué.

« Il y a cette idée qu’un rectum pourrait se précipiter sur une matraque à l’insu de son plein gré. On se dit "mais comment est-ce possible ?" », s’est-il exclamé.

Sujets liés