«L'Amour est dans le pré»: Dix mois de prison ferme requis contre une ancienne candidate

JUSTICE Une ex-candidate qui avait participé à la saison 8 de l’émission de M6, a été jugée jeudi pour avoir porté des accusations calomnieuses à l’encontre d’un gendarme…

20 Minutes avec agence
— 
«L?amour est dans le pré» est l'objet de très nombreux commentaires sur Twitter chaque lundi soir. 
«L?amour est dans le pré» est l'objet de très nombreux commentaires sur Twitter chaque lundi soir.  — M6

Dix mois de prison ferme ont été requis à l’encontre d'une prétendante de la saison 8 de L’Amour est dans le pré sur M6. L’ancienne candidate était jugée en appel dans l’après-midi de jeudi au tribunal d’Agen (Lot-et-Garonne) pour « dénonciation calomnieuse ».

Selon Sud-Ouest, Elle avait en 2011 accusé de viol un gendarme rencontré sur le site de rencontres Meetic. Au terme de l’instruction, un non-lieu avait été prononcé.

Incarcérée à la maison d’arrêt de Seysses

L'ancienne candidate n'était pas au tribunal et a suivi l’audience en vidéoconférence, a précisé le quotidien régional. Elle y est actuellement incarcérée à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse. Elle y purge une peine de prison pour avoir prononcé en 2015 des menaces de mort à l’encontre de son avocat.

En 2014, le tribunal de la Rochelle l’avait condamnée pour « outrage à magistrat ». Dans cette affaire de « dénonciation calomnieuse », le jugement a été mis en délibéré. L’arrêt sera rendu le 30 avril.