A votre avis, quelle actrice devrait incarner le 13e «Doctor Who»?

SERIE TELE N’est-il pas temps qu’une femme prenne le contrôle du TARDIS dans le show culte de la BBC? Faites vos propositions pour le casting…

Anne Demoulin

— 

Peter Capaldi, devant le Tardis, dans la saison 9 de «Doctor Who».
Peter Capaldi, devant le Tardis, dans la saison 9 de «Doctor Who». — BBC

« Doctor Who » va à nouveau changer de visage. Peter Capaldi a annoncé lundi à la BBC son départ du TARDIS (Time And Relative Dimension In Space) à l’issue de la saison 10 de la série. La dixième saison sera diffusée à partir du 15 avril en Grande-Bretagne, et l’acteur fera sa dernière apparition dans le costume du Seigneur du Temps à l’occasion d’un épisode spécial diffusé à Noël. « Le moment était venu pour moi de tirer ma révérence, de laisser quelqu’un d’autre jouer ce magnifique rôle, et j’aimerais que Frances de la Tour soit la première femme Docteur », a confié la 12e incarnation de l’extraterrestre au Mirror. Une déclaration qui divise les fans de la série culte britannique.

Douze acteurs blancs depuis la création de la série

Peter Capaldi, qui a tenu le rôle-titre durant trois ans, est le douzième acteur à interpréter l’extraterrestre de la planète Gallifrey capable de voyager dans le temps et l’espace, et de changer de corps en se régénérant s’il risque la mort, depuis la création du show en 1963. Il est le quatrième à avoir endossé le costume du Seigneur du Temps depuis la relance à succès du show en 2005, après une interruption d’une vingtaine d’années.

Il est temps d’avoir une femme dans le rôle titre

Peter Capaldi avait succédé à Matt Smith, et à onze autres acteurs blancs. « Qui prendra sa relève ? » est la question qui agite les fans de la plus longue série de science-fiction au monde. A chaque réincarnation, les prétendants sont pléthores et les paris vont bon train : jouer le Seigneur du temps, c’est un aller simple vers la célébrité au Royaume-Uni et au-delà. Avec sa déclaration, Peter Capaldi a relancé l’idée qu’une actrice ou un acteur noir devrait camper l’illustre voyageur du temps. Une idée qui séduit de nombreux fans, l’extraterrestre étant considéré comme sans genre.

La question intéresse aussi les médias en Grande-Bretagne. Le Guardian estime que Doctor Who « peut et doit être une femme » parce qu’il est « urgent d’avoir un débat sur la diversité à la télévision britannique » et qu’à l’inverse de « Sherlock Holmes ou James Bond », sur le plan narratif, « le Seigneur du temps peut être qui il veut », alors pourquoi pas, « une Dame du temps ». Aux Etats-Unis, pour le reboot de 24 heures chrono, 24 Legacy met en scène un héros noir, alors que Jack Bauer était incarné par Kiefer Sutherland.

Une question qui divise les Britanniques depuis 35 ans

Selon le quotidien écossais Herald Scotland, qui se positionne contre, la question du genre de Doctor Who fait débat outre-Manche depuis la 4e incarnation de l’extraterrestre, Tom Baker. Tout serait parti d’une blague lancée lors de la conférence de presse organisée à l’annonce de son départ : « Je souhaite à mon successeur, quelqu’il ou elle soit, la meilleure des chances ». La question avait été prise au sérieux, et l’hypothèse d’une femme pour incarner le Seigneur du temps, a été reprise par Russell T Davies, le Gallois à l’origine du renouveau de Doctor Who en 2005. Outre-Manche, la question divise les fans.

Sondage réalisé en ligne par Radio Times le 31 janvier 2017.
Sondage réalisé en ligne par Radio Times le 31 janvier 2017. - Capture d'écran/Radio Times

Une série qui a fait beaucoup pour les minorités

Notre confrère écossais estime que faire du héros de la série de science-fiction de la BBC une femme serait une erreur. Alors que les partisans d’une actrice ou d’un acteur noir prônent la diversité à la télévision, le journaliste estime que le show a déjà beaucoup fait pour la diversité. Lors du lancement de la série en 1963, alors que toute la profession était blanche et masculine, la production avait été confiée à une jeune femme, Verity Lambert, et la réalisation, à Waris Hussein, un des premiers ressortissants indiens à travailler pour la BBC.

Le journaliste estime surtout que la série tient son succès précisément parce qu’elle s’adresse à une minorité particulière, les jeunes garçons nerds qui préfère les livres et les balles. Tandis que le Captain Kirk tire au pistolet et emballe la fille, Doctor Who montre une autre façon d’être un homme. N’y-a-t-il pas des petites files nerds prêtent à s’identifier à Doctor Who ?, serait-on tenté de lui répliquer.

Alors que Peter Capaldi souhaite voir Frances de la Tour, remarquée dans le rôle d’Olympe Maxime dans Harry Potter et la Coupe de feu, quelle actrice aimeriez-vous voir dans le costume de Doctor Who ? Et pourquoi ? Envoyez vos propositions à contribution@20minutes.fr.