«Diversion»: «L'émission dépoussière complètement la magie», se réjouit Kamel Le Magicien

INTERVIEW L'illusioniste, qui est l'un des six artistes qui mettra vendredi soir son talent au service du nouveau prime time de TF1, promet que l'émission éblouira les téléspectateurs...

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Kamel Le Magicien participe à «Diversion».
Kamel Le Magicien participe à «Diversion». — André D.

Ils sont six maîtres de la magie. Caroline Marx « l’ensorceleuse », Kamel « le street magicien » Enzo « l‘insaisissable », Luc Langevin « le scientifique », Gus « le manipulateur » et Fred Razon « le pick pocket », selon les qualificatifs du communiqué de presse, composent la troupe de Diversion.

Au menu de cette nouvelle émission, diffusée ce vendredi à 21h sur TF1, des numéros de grande illusion, des tours en close-up et des caméras cachées bluffantes… La bande-annonce rappelle beaucoup Insaisissables et sa suite, mais contrairement aux héros du film, les artistes qui officieront sur la première chaîne n’enfreindront qu’une seule loi, celle de la logique. Kamel le Magicien a dévoilé les premières cartes à 20 Minutes

Chacun des membres de l’équipe de Diversion a son propre rôle. Vous, vous serez « le street magicien »…

Je ferai entre autres des numéros de street magic [des tours réalisés dans la rue]. Mais aussi des caméras cachées, dont une dans un ascenseur, par exemple où l’on verra une personne disparaître et être remplacée par une autre. Les réactions sont à mourir de rire.

Vous êtes-vous fixé des limites à ne pas dépasser pour les caméras cachées ?

Le plus important est de piéger les gens, de les divertir, de s’amuser. On ne s’est pas mis de barrières mais on a cherché à éblouir et étonner avant tout.

C’est une manière de prouver que la magie n’est pas ringarde ?

C’est vrai, la magie a eu une image ringarde pendant des années en France, contrairement aux pays anglo-saxons où les spectacles sont plébiscités. C’en est fini le numéro du lapin qu’on sort d’un chapeau. L’émission dépoussière complètement le genre.

Après Danse avec les stars, vous avez rejoint l’équipe de Diversion. Avez-vous d’autres projets avec TF1 ?

Pour l’instant non. Je suis sur la scène de Bobino*. 91 dates sont prévues dans cette salle, c’est énorme. Je partirai ensuite en tournée à partir de la fin avril. Mais si tout se passe bien et que cette première émission fonctionne, il y aura sans doute un nouveau Diversion.

Si vous aviez deux phrases pour convaincre les lecteurs de 20 Minutes d’assister à votre spectacle, ce serait lesquelles ?

Vu la conjoncture, les gens ont besoin de rêver. S’ils veulent croire à l’impossible, qu’ils viennent voir Kamel !

*Kamel le Magicien, à Bobino, 14-20 rue de la Gaité, Paris 14e. Jusqu’au 23 avril 2017, du mardi au samedi à 21h et les samedis et dimanches à 16h30.
L’intégralité des dates de la tournée en province sont disponibles sur le site
www.kamellemagicien.biz