«Riverdale» sur Netflix: Le retour de la (vraie) série adolescente

SÉRIE TV Toutes les semaines, Netflix vous donne rendez-vous avec la nouvelle série « Riverdale », un retour au pur « teen show » des années 1990-2000...

V. J.

— 

«Riverdale», nouvelle série ado et adaptation de comics
«Riverdale», nouvelle série ado et adaptation de comics — CW

Mais où étaient donc les séries adolescentes ? Depuis dix ans, et la fin de Dawson, Newport Beach et Gilmore Girls, le « teen show » a déserté le petit écran. Plus précisément le « teen show » classique, le vrai, avec ses couloirs, ses casiers, ses heures de colle, ses romances… En un mot : au lycée ! Les séries adolescentes récentes étaient en effet acquises à un genre, du thriller (Pretty Little Liars, Scream) au fantastique (Vampire Diaries, The 100). Ou bien leurs héros n’étaient tout simplement plus des ados ( Jane the Virgin, Crazy Ex-Girlfriend, One Tree Hill). Même la chaîne américaine 100 % teen The CW lui préférait les super-héros avec Arrow, Flash et Supergirl.

Une adaptation de comics

C’est pourtant elle qui diffuse Riverdale depuis jeudi dernier aux Etats-Unis, Netflix proposant la série en France et dans le reste du monde en H + 24. Riverdale est le nom d’une petite ville tranquille, où les lycéens Archie, Betty, Jughead et Kevin préparent leur rentrée scolaire, après un été assombri par la disparition d’un de leurs camarades et alors que la belle Veronica débarque de New York… Un triangle amoureux à la Dawson, des « bitch » à la Gossip Girl, du football américain à la Friday Night Lights, du chant à la Glee, un mystère à la Twin Peaks

Dès son pilote, Riverdale revisite tous les codes et clichés du genre, mais avec une aisance déconcertante, une esthétique soignée et une conscience de soi-même. C’est normal, car si la série sera vue par beaucoup comme un énième « teen show », elle est aussi une adaptation de comics. Et qui dit comics, ne dit pas forcément super-héros. Une fois que le rouquin Archie aura enfilé son blouson jaune et bleu, l’image vous rappelera peut-être quelque chose, même vaguement.

Le nouveau Dawson

Depuis 1939, Archie est le héros d’une série de comics et a même donné son nom au magazine qui le publie, Archie Comics. Ses aventures quotidiennes à Riverdale High ont fait le bonheur des ados américains et défini plusieurs grandes lignes de la fiction jeunesse, à commencer par le triangle amoureux Archie/Betty/Veronica. Au fil des décennies, la franchise a tout de même dû se réinventer pour survivre, en invitant zombies et autres phénomènes fantastiques (la série animée Archie, mystères et compagnie, la plus connue en France) ou en donnant leur spin-off à certains personnages, Josie et les Pussycats et Sabrina l’apprentie sorcière en tête.

Depuis l’été 2015, les comics accueillent un Archie plus moderne, plus proche de son alter ego télévisuel de Riverdale. Mais la série se veut aussi plus sombre, avec le risque de n’être qu’un sous- Twin Peaks, au lieu de devenir le nouveau Dawson.