La chanteuse Beyoncé
La chanteuse Beyoncé — WENN

MANIFESTATION

Beyoncé soutient la Women’s March

La chanteuse compte bien faire entendre sa voix après l’investiture de Donald Trump…

Soutien de Barack Obama, la chanteuse Beyoncé veut faire savoir à Donald Trump qu’elle n’admet pas son investiture. Le nouveau président américain prendra ses fonctions demain, à l’occasion d’une cérémonie qui sera peut-être la plus décriée de l’Histoire des Etats-Unis.

>> A lire aussi : Comment la « marche des femmes » s’est organisée sur les réseaux sociaux

Aussi controversé que provocateur, le mandat de Donald Trump interroge autant les experts politiques que certains citoyens qui ne savent pas ce que le milliardaire leur réserve. Histoire de marquer le coup, une marche pour les femmes s’est organisée samedi à Washington pour faire comprendre au nouveau résident de la Maison Blanche que sa vulgarité revendiquée et son mépris de certains droits fondamentaux ne passeront pas.

« Ensemble avec Chime for Change, nous élevons nos voix de mères, d’artistes et d’activistes. En tant que #GlobalCitizens, nous pouvons nous faire entendre afin de transformer les prises de conscience en une action positive et un changement significatif. #WomensMarch », a annoncé Beyoncé sur sa page Facebook

L’industrie engagée

Depuis la sortie de son clip Formation, Beyoncé n’a pas l’air d’avoir l’intention de se calmer.

Elle s’inquiète de la politique familiale que le gouvernement Trump risque de mettre en œuvre. Certains craignent que le planning familial et le droit à l’IVG soient malmenés par le nouveau président, qui s’est assuré les services d’un cabinet extrêmement conservateur.

Elle n’est pas la seule à rejoindre le mouvement Women’s March. Elles seront nombreuses à exprimer leur mécontentement samedi, que ce soit à Washington ou dans d’autres villes du monde. Amy Schumer, Scarlett Johansson, Frances McDormand et Angélique Kidjo ont déjà annoncé qu’elles marcheraient pour les femmes, soutenues de près ou de loin par Katy Perry, Julianne Moore ou encore Cher.