Les proches de Michael Jackson s'indignent, l'épisode de «Urban Myths» ne sera pas diffusé

SERIE Paris Jackson a vivement réagi contre cette fiction qui selon elle insulte ouvertement son père...

F.R.

— 

Joseph Fiennes en Michael Jackson dans un épisode de «Urban Myths» qui ne sera finalement pas diffusé.
Joseph Fiennes en Michael Jackson dans un épisode de «Urban Myths» qui ne sera finalement pas diffusé. — Capture d'écran Sky Arts

La bande annonce mise en ligne mercredi n’avait pas fait l’unanimité. Dans Urban Myths, la nouvelle série de la chaîne britannique Sky Arts, on était censés voir Joseph Fiennes en Michael Jackson, le temps d’un épisode racontant la légendaire (mais peut-être complètement fantasmée) virée du King of Pop en voiture, en compagnie de Liz Taylor et Marlon Brando après les attentats du 11-Septembre.

« Je suis extrêmement offensée par ces images et je ne pense pas être la seule. Franchement, ça me donne envie de vomir », a réagi Paris Jackson, la fille de la pop star dans une série de tweets. « Où est le respect ? Ils ont sué sang et eau pendant des années pour laisser un héritage si profond et remarquable. En faire un tel portrait est honteux », a-t-elle déploré avant de se dire « énervée de voire combien il est évident que [ceux qui ont créé la série] ont cherché délibérément à être insultants, pas seulement envers mon père mais aussi envers ma marraine Liz ».

La décision d’engager un acteur blanc pour incarner Michael Jackson avait été très controversée. Paris Jackson n’a d’ailleurs pas apprécié ce choix de casting. Elle a ainsi retweeté un message mentionnant une interview de son père qui, en 2002, déclarait ! « Je connais ma race, je n’ai qu’à me regarder dans le miroir. Je sais que je suis Noir. »

« Joseph Fiennes soutient complètement notre décision »

Face au tollé, Sky Arts a annoncé ce vendredi qu’elle renonçait à diffuser l’épisode Elizabeth, Michael et Marlon, « au regard des préoccupations exprimées par la famille immédiate de Michael Jackson ».

Et d’assurer que l’intention de cette série n’était aucunement « d’offenser » qui que ce soit mais de traiter, avec légèreté, d’événements supposément vrais. « Joseph Fiennes soutient complètement notre décision », conclut la chaîne.