Marc-Olivier Fogiel regrette «d'avoir donné une tribune à Dieudonné»

MEDIAS Dans une interview accordée à « TV Magazine », le journaliste revient sur ses 25 ans de carrière à la télévision…

F.R.
— 
Le journaliste Marc-Olivier Fogiel.
Le journaliste Marc-Olivier Fogiel. — JOEL SAGET / AFP

Marc-Olivier Fogiel fête ses 25 années à la télévision… Dans une interview accordée à TV Magazine, l’animateur du Divan sur France 3 évoque sa carrière et exprime un regret : celui d'« avoir donné une tribune à Dieudonné ».

En décembre 2003, l’humoriste invité dans On ne peut pas plaire à tout le monde a joué un colon israélien au cours d’un numéro qui a provoqué une tempête médiatique et judiciaire. « Il s’est emparé de l’antenne avec un sketch tendancieux qu’il n’était pas venu répéter, se remémore Fogiel. Je regrette de ne pas avoir manifesté ma désapprobation de façon plus forte. »

Les accusations de Morandini, « c’est aussi ridicule que pathétique ! »

L’animateur est aussi revenu sur les accusations portées à son encontre par Jean-Marc Morandini. En juillet, après les révélations parues dans les Inrocks, selon lesquelles il aurait poussé de jeunes acteurs à s’exhiber et à se masturber, Morandini a accusé nommément Fogiel d’avoir diffusé ces fausses informations dans la presse pour le discréditer.

« C’est aussi ridicule que pathétique !, s’agace celui qui est aussi journaliste sur RTL. Il s’agit d’une tentative de diversion qui a fait pschitt. Aujourd’hui, Jean-Marc Morandini est mis en examen pour corruption de mineurs aggravée. Je ne sais pas si ce sera pénalement répréhensible ni s’il sera condamné, mais cela a mis en lumière un univers glauque, qui n’est pas le mien et, pour tout vous dire, cela ne m’intéresse pas du tout ! »