Séries TV: «Westworld», «Black Mirror»... Le top 2016 de la rédaction de «20 Minutes»

SÉRIE TV C'est la fin de l'année, l'heure du bilan, des tops en série, et donc du top séries...

V. J.

— 

«Black Mirror», «Le Bureau des Légendes» et «Westworld» sont parmi les séries 2016 préférés de 20 Minutes»
«Black Mirror», «Le Bureau des Légendes» et «Westworld» sont parmi les séries 2016 préférés de 20 Minutes» — Netflix / Canal+ / HBO

A voté. Entre deux primaires (droite et gauche) et élections (américaine et française), la rédaction de 20 Minutes a décidé d’élire ses meilleures séries de 2016, nouvelle série ou nouvelle saison diffusée au cours de l’année. De quoi passer les vacances de Noël au coin du feu, sous un plaid, à binge watcher. Il y a des ex aequo, mais aussi un grand gagnant.

1. Westworld

Pas vraiment une surprise. La nouvelle production HBO (et nouveau Game of Thrones ?) s’est rapidement imposée comme le phénomène séries de l’automne. Librement adapté du film Mondwest de Michael Crichton et sorti de l’esprit torturé du scénariste Jonathan Nolan (Memento, Interstellar), Westworld est une machine parfaitement huilée bien que quelque peu désincarnée ( normal pour des robots). Si certains spectateurs ont pu se perdre dans le Far West de recréation/récréation, comme tout visiteur du parc, ils y reviendront et remettront les pièces du puzzle dans l’ordre. Et là…

2. Black Mirror

Pour sa troisième saison, Black Mirror, la série « branchée » du moment (dans tous les sens du terme), débarque sur Netflix avec plus de moyens, plus d’épisodes. Elle questionne notre rapport aux nouvelles technologiques avec toujours autant d’acuité et d’originalité, mais se révèle aussi, pour la première fois, plus optimiste sur notre futur (connecté). De ce point devue, l’épisode San Junipero est une belle histoire d’amour hors des clichés et hors du temps, que vous risquez de retrouver dans tous les tops de fin d’année. Tops série comme tops ciné.

3. The Night Of

L’obsession de l’été, le polar de l’année. Avec son pitch on ne peut plus banal (un étudiant pakistanais accusé du meurtre d’une Américaine), The Night Of aurait pu être un simple et efficace thriller judiciaire. Mais son traitement ultra réaliste (arrestation et interrogatoire en quasi temps réel) le rapproche des meilleurs documentaires du genre (Making A Murder, Soupçons), et propose une plongée au coeur d’un système, d’une tragédie.

4. Stranger Things

« Les gamins de Stranger Things. » La formule est presque devenue une blague, un mème Internet. Mais il rend bien compte de l’ampleur du phénomène, une série sortie de nulle part, vendue sur le nom de la revenante Winona Ryder, et au final l’un des programmes les plus regardés de Netflix. Hommage appuyé au cinéma de Spielberg et madeleine de Choco (référence aux Goonies : check) pour toute la génération « eighties », Stranger Things se révèle, par touches, un joli portrait sur l’enfance, la filiation et la peur de l’abandon.

5. Le Bureau des Légendes

Il fallait au moins une série française, autant que ce soit la meilleure. Comme promis, Le Bureau des Légendes est revenu sur Canal + un an pile après la première saison, pour une salve d’épisodes et de missions encore plus captivants et proches de l’actualité. Respect au showrunner et chef d’orchestre Eric Rochant, qui bosse d’ores et déjà sur la troisième saison, prévue pour 2017.

Bon,en fait, la série est arrivée ex aequo avec l’impeccable saison 2 de Narcos, l’impressionnante saison 6 de Game of Thones, la déroutante saison 2 de Mr. Robot et la nouveauté chialade This Is Us.

Egalement cités : Fleabag, Flowers, Dirk Gently, Loin de chez nous, Love, The Girlfriend Experience, Bloodline, Quantico, Designated Survivor, American Crime Story, Catastrophe, Lovesick, Transparent, Vinyl, Fargo, Atlanta, The Americans, Casual, You’re the Worst, Orange is the new black, Jour polaire, Baron noir, House of Cards, Peaky Blinders, Rectify, Better Things, Braindead, Jane the Virgin, American Crime, Dr Foster, How to Get Away with Murder, sans oublier The OA la série mystère de Netflix, tout juste disponible pour finir l’année en beauté.