Miss France 2017: Et le moment redouté des questions (pièges?)

PAIX DANS LE MONDE Nouveauté cette année, les spectateurs et internautes peuvent poser des questions aux cinq finalistes...

V. J.
— 
Quatre candidates à Miss France 2017
Quatre candidates à Miss France 2017 — SIPA

« Pourquoi voulez-vous être Miss France ? » Samedi soir, les 30 candidates à l’élection de Miss France n’auront qu’une seule peur. De tomber devant les 10.000 spectateurs de l’Arena Montpellier et les 8 millions de personnes derrière leur téléviseur ? Oui, mais aussi et surtout de répondre aux questions de Jean-Pierre Foucault.

Seules les 12 finalistes sont concernées, et « c’est le moment qu’elles redoutent toutes, confie Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France et gagnante de l’édition 2002. A mon époque, ce n’était pas aussi déterminant, mais aujourd’hui, les gens attendent les questions avant de voter, et un basculement est toujours possible. »

>> Miss France: Qui est la candidate la plus populaire sur les réseaux sociaux?

« J’adore la vie »

Pourtant, il ne s’agit pas de questions pièges. Juste une petite présentation et le fameux « pourquoi devenir Miss France ». Mais avec le stress, elles ne sont pas à l’abri d’une bourde. Comme Miss Provence en 2015 : « Devenir Miss France, c’est… euh… un accélérateur de vie je pense… On ne serait pas capable de vivre ce qu’on serait capable de vivre ». Ou un joli « Je veux présenter le privilège de notre élégance et de notre agriculture », sans oublier l’éternel « J’adore la vie ».

>> Miss France : «Ça a été un choc culturel pour moi», confie Alexandra Rosenfeld, dix ans après son sacre

« Pas de par coeur, conseille Sylvie Tellier. L’important est de rester spontanée, naturelle, et de s’écouter. Les unes les autres. Pour ne pas répéter ce qui vient d’être dit juste avant. Cela pourrait être perçu comme un manque de personnalité. Mais je leur dis aussi de préparer quelque chose quoi qu’il arrive, même si elles ne pensent pas gagner. Et elles sont plus nombreuses que vous ne pensez. »

>> Miss France 2017: Découvrez les visages des 30 candidates dans notre diaporama

Des questions du public

Cette année pourtant, pas de cadeau et une nouveauté. Les spectateurs et internautes peuvent poser une question directement aux cinq finalistes. Depuis trois semaines, chacun peut envoyer ses propositions via le site de TF1 ou le hashtag #AskMissFrance sur Twitter. C’est maintenant fini, un tri a été fait pour en garder 50, et le jury en tirera cinq au hasard samedi soir. Au hasard ? Sylvie Tellier concède que les Miss sont au courant des grands thèmes, et que ces derniers sont de toute manière en lien avec l’esprit et la mission de Miss France : quel serait son engagement humanitaire ou à qui est dédié son titre. Rien donc sur la primaire à gauche ou le dernier Star Wars ? Dommage.