Les «Feux de l'Amour» déprogrammés en décembre sur TF1, le début de la fin?

TELEVISION « Les Feux de l’Amour », le feuilleton culte de TF1, est déprogrammé du 28 novembre au 2 janvier…

Claire Barrois

— 

Nikki et Victor, l'un des couples emblématiques des «Feux de l'Amour».
Nikki et Victor, l'un des couples emblématiques des «Feux de l'Amour». — sean smith/jpistudios.com

Une coupure d’un mois, du jamais vu pour les Feux de l’Amour, et les fans paniquent. Alors que le feuilleton diffusé à 13h50 sur la première chaîne depuis 1989 ne subit habituellement qu’une interruption de deux semaines le temps des vacances scolaires, cette année, sa diffusion est suspendue du 28 novembre au 2 janvier. Et peut-être ne jamais revenir…

Des feuilletons de Noël à profusion

Pour les amateurs de bons sentiments de type régressif à l’approche des fêtes, l’absence des Feux de l’Amour est une bonne nouvelle : elle ouvre la porte aux fictions de Noël. Genre mielleux par excellence, il trouve son public à l’approche des fêtes de fin d’année. Peut-être que, cette année, les téléspectateurs ont besoin de réconfort plus tôt que les années précédentes…

Mais le magazine Télé Star avance que cette déprogrammation peut être inquiétante pour la suite. « En France, nous n’avions jamais connu de telles interruptions de diffusion, signale Liberty, la créatrice du site soap-passion. On peut tout à fait imaginer que demain, TF1 décide de supprimer purement et simplement Les Feux de l’amour. Et il n’y aura pas de mise en garde. Il y a un an, France 2 avait suspendu la série Des jours et des vies pendant les vacances, tout en annonçant qu’elle n’était pas menacée. Quinze jours plus tard, elle était supprimée. »

Des audiences en déclin

En cause, le petit 1,5 million de téléspectateurs réunis derrière leur écran à 13h50, contre 7 millions en 1996. Pendant, ce temps-là, les téléfilms de M6 voient leur audience progresser, ce qui donne des idées à TF1. Mais, dans son interview à Télé Star, Liberty accuse la chaîne d’être en partie responsable de cette situation : « En 2007, la chaîne a décidé de supprimer les épisodes diffusés le mercredi. En agissant ainsi, elle s’est coupée des jeunes et empêche le renouvellement du public. Si elle ne diffuse plus la série pendant les vacances, il n’y a plus aucun moyen pour un jeune téléspectateur de la suivre. » Reste à attendre le 2 janvier pour avoir le fin mot de l’histoire…