Ukraine-France ou France Gall, au choix

TELEVISION Ce qu’il faut regarder, et ce qu’il faut zapper mercredi...

P.K.

— 

L'indemnité de transfert s'élève à 15 millions d'euros, a annoncé le président du Barça, Joan Laporta, lors d'une conférence de presse postérieure à la signature du contrat.
L'indemnité de transfert s'élève à 15 millions d'euros, a annoncé le président du Barça, Joan Laporta, lors d'une conférence de presse postérieure à la signature du contrat. — Franck Fife AFP/Archives

Dure soirée à la télé, pas de film incontournable, ni même de bonne série, ou de match ou couteaux. Ce mercredi, il faudra se contenter de second choix, de roue de secours, de solution de repli, bref, du pas très excitant pour faire passer le temps.

Alors, bien sûr, comme souvent le mercredi, il y a du foot, en l’occurrence Ukraine-France (TF1, 21 heures). Oui mais voilà, depuis ce week-end, la France est qualifiée. Alors regarder les Bleus se geler les miches par -10, contre une sélection dirigée par un raciste, est-ce vraiment indispensable?

Une autre France, Gall cette fois, fait son grand retour à la télévision sur France2 dans «Tous pour la musique» (21 heures). Il paraît qu’elle était absente depuis dix ans. Ah bon! Elle ne nous avait pas manqué. Les plus grands noms seront tout de même là pour célébrer Michel Berger. Avis aux fans, et on sait qu’ils sont nombreux.

La déco est à la mode, la preuve, même «des racines et des ailes» s’en mêle (France3, 20h50). Bon évidemment, ce n’est pas du Valérie Damidot, mais ça devrait se laisser regarder.

Et pour ceux qui n’auront pas le temps de s’éterniser devant le poste, nous recommandons «Futurama» (NRJ12, 20h45), série d’animation futuriste (comme le nom l’indique) et déjantée.