Frédéric Lopez révèle son homosexualité dans « Mille et une vies » sur France 2

COMING OUT « C’est la première fois que j’en parle et ça sera la seule fois », a déclaré l’animateur dans le cadre de son émission ce lundi après-midi…

C.W.

— 

Frédéric Lopez a révélé son homosexualité dans « Mille et une vies » sur France 2
Frédéric Lopez a révélé son homosexualité dans « Mille et une vies » sur France 2 — © Benjamin DECOIN - FTV

« C’est la première fois que j’en parle et ça sera la seule fois. » Alors qu’il recueillait le témoignage de Pascal Pellegrino, auteur de Papa gay, lettre à mon enfant interdit, dans le cadre de son émission Mille et une vies, Frédéric Lopez s’est confié à son invité, lui révélant son homosexualité.

« Aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte »

C’est face à un invité surpris mais non moins ému que l’animateur des débuts d’après-midi de France 2 a décidé de faire son coming out. « Pendant très longtemps, j’ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais, explique-t-il, aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour du moi. Je n’en ai jamais parlé publiquement. » Si Frédéric Lopez précise qu’il n’abordera plus le sujet à l’avenir, il explique également pourquoi il a décidé de le faire dans le cadre de son émission. « Parce qu’il y a des enfants et des adolescents dans ce pays qui se suicident, parce qu’ils ressentent ça, et uniquement parce que vous le faites à visage découvert, j’ai choisi d’en parler publiquement. »

« Je sais que ça va surprendre beaucoup de gens, mais c’est parce que vous m’inspirez beaucoup et je trouve que vous êtes très très courageux, poursuit-il, je n’ai aucune explication à donner, aucune justification. Il y en a qui vont trouver ça bien, d’autres pas bien. Mais au fond leur avis ne m’intéresse pas beaucoup. » Frédéric Lopez précise enfin vouloir être « authentique là-dessus. Pour le public. Et aussi parce que les gens disent qu’ils m’aiment beaucoup et au fond, c’est important qu’ils aiment tout. Pas que la moitié. Donc merci à vous. »