«This is Us» et «Designated Survivor», les deux séries US de la rentrée sont disponibles en France

SÉRIE TV Succès de la rentrée séries américaine, « This is Us » et « Designated Survivor » sont d’ores et déjà disponibles en France, respectivement sur Canal+ Séries et Netflix…

V. J.

— 

«This is Us» et Designated Survivor», les deux séries US de la rentrée 2016
«This is Us» et Designated Survivor», les deux séries US de la rentrée 2016 — 20th Century Fox - NBC / Disney - ABC

Pendant longtemps, il fallait attendre plusieurs mois, voire années, pour qu’une nouvelle série traverse l’Atlantique et débarque chez nous. Aujourd’hui, il est possible de découvrir le dernier épisode de The Walking Dead, Game of Thrones ou The Affair en France à « l’heure US ». Sont surtout concernées les séries dites « prestigieuses », autrement dit les séries des chaînes câblées HBO, Showtime, AMC…

La pratique se démocratise petit à petit pour les séries de networks, l’équivalent de nos chaînes grand public, dont la production ne se limite pas aux Experts, NCIS et autres Esprits criminels. Il est ainsi possible de découvrir dès maintenant les deux événements séries de la rentrée 2016. Non pas Westworld et Luke Cage, mais This is us et Designated Survivor.

>> A lire aussi : «L'Arme fatale», «L'Exorciste», «Westworld»... Pourquoi tant de films deviennent des séries?

This is Us, le mélo sans sucre

Proposée tous les dimanches à 20h45 sur Canal + Séries,This is Us est le nouveau drame familial de la chaîne NBC. Voilà. Sur le papier, la série créée par l’équipe du film Crazy Stupid Lovene se démarque pas forcément de la concurrence, avec son pitch sur les membres d’une famille qui partagent le même jour de naissance. A l’écran, ses « stars » reviennent de loin, de Heroes pour Milo Ventimiglia et des années 90-00 pour Mandy Moore, plus connue comme ersatz de Britney que pour sa carrière d’actrice (ah si, elle est la voix de Raiponce).

Pourtant, il se passe quelque chose dès le pilote, et 14 millions d’Américains en ont été témoins. Attention, This is Us joue bien sur les clichés, tire sur la corde sensible et ouvre les vannes. Mais elle le fait avec une simplicité et une évidence, qui ne peuvent être dues au hasard. Comme si de l’écriture aux comédiens, la série épurait au maximum, retirait la guimauve, pour aller à l’essentiel : la chialade ! Que ce soit lors d’un twist temporel et émotionnel, ou par un imparable montage sur du Sufjan Stevens.

>> A lire aussi : Fans de «Game of Thrones» ou de «Homeland», voici les séries qui vont vous plaire à la rentrée

« Designated Survivor », « put the diplomacy down » !

Disponible depuis ce week-end sur Netflix France, Designated Survivor est l’un des succès d’audience de la rentrée, avec 17 millions de téléspectateurs cumulés pour son pilote, et un fantasme devenu réalité (enfin fiction) pour tout fan de 24 heures chrono. Et si Jack Bauer devenait le Président des Etats-Unis ? C’est peu ou prou le concept de la série, qui, à la suite d’un attentat au Capitole et la mort du Président et de son cabinet, voit le secrétaire au Logement et au Développement urbain, alors « survivant désigné », devenir Président.

Il a beau porter des lunettes et jouer les quidams, on ne nous la fait pas, Kiefer Sutherland n’est jamais vraiment ce Tom Kirkman et reste toujours Jack Bauer. L’acteur n’essaie d’ailleurs pas de le jouer autrement, seules les leçons de démagogie remplacent les séances de tir. Car il ne lui faut que quelques heures pour être meilleur président que Frank Underwood [House of cards] et Josiah Bartlet [West Wing] réunis. A la limite du plaisir coupable, Designated Survivor est surtout une mécanique redoutable, idéale pour le binge watching. Sauf que Netflix ne met en ligne qu’un épisode par semaine, damned !