VIDEO. «TPMP»: Matthieu Delormeau en larmes après la mauvaise blague de Cyril Hanouna

C8 L’animateur de « TPMP » a piégé son chroniqueur dans une caméra cachée diffusée jeudi soir…

F.R.

— 

Matthieu Delormeau en larmes face à la caméra cachée dont il a été la victime.
Matthieu Delormeau en larmes face à la caméra cachée dont il a été la victime. — Capture d'écran C8

Une « rassrah », c’est en quelque sorte une grande angoisse. Un exemple a été donné jeudi soir sur C8 dans l’émission La grande rassrah réunissant la bande de Touche pas à mon poste. Au menu, une caméra cachée dont a été victime Matthieu Delormeau. Cyril Hanouna a piégé son chroniqueur en le conviant à un entretien avec l’agent de Tom Cruise (en réalité, un comédien et cascadeur).

La discussion cordiale tourne vite au vinaigre et l’animateur finit par en venir aux mains avec son interlocuteur américain. Ce dernier s’écroule alors au sol, inconscient, sous le regard stupéfait de Matthieu Delormeau.

Panique. Baba cherche à faire porter le chapeau à son collègue alors que le garde du corps de l’animateur, appelé à la rescousse, propose d’abandonner le corps devant l’hôpital. Ce n’est que lorsque Matthieu Delormeau appelle la police que la fausse victime reprend ses esprits et assure vouloir en rester là. Le chroniqueur restera quand même avec lui un moment pour s’assurer qu’il va mieux.

« J’ai cru que j’avais un homicide involontaire sur les bras »

C’est les larmes aux yeux que Matthieu Delormeau a réagi aux images de ce canular qui l’a fortement secoué. Car, il faut préciser que le pot aux roses n’a pas été dévoilé dans la foulée de la caméra cachée. Cyril Hanouna a laissé mariner sa victime pendant de longues heures. Quand, le lendemain, le chroniqueur a voulu poser sa démission, l’animateur se décide enfin à lui révéler la supercherie.

« Pendant 10 minutes j’ai cru que j’avais un homicide involontaire sur les bras. (…) Je me voyais partir au poste. (…) J’ai appelé Marc-Olivier Fogiel, j’étais en pleurs. (..) Je lui ai dit : "C’est un monstre". », raconte Matthieu Delormeau. L’animateur de France 3 lui aurait même proposé de contacter maître Dupond-Moretti pour assurer sa défense au cas où…

Y’a pas à dire, qu’est-ce qu’on se marre avec Baba.