iTélé: «J'estime que je ne peux pas faire grève», affirme Laurence Ferrari

MEDIAS Invitée de «C l'hebdo» sur France 5 samedi, la journaliste s'est exprimée sur la mobilisation au sein de la chaîne info...

F.R.

— 

La journaliste Laurent Ferrari.
La journaliste Laurent Ferrari. — Stéphane Grangier - C8

« Je l’ai toujours expliqué à toutes les assemblées générales. J’estime que le droit d’information est un droit que je ne me vois pas entraver. A titre personnel, j’estime que je ne peux pas faire grève. » Laurence Ferrari a confié samedi dans C l’hebdo, sur France 5, qu’elle n’a pas voté pour la grève à iTélé alors que la rédaction de la chaîne info poursuit sa mobilisation depuis bientôt deux semaines.

« Je suis solidaire de mes confrères »

« Je respecte totalement le droit de grève et je suis solidaire de mes confrères et jamais, il ne me viendrait à l’idée d’outrepasser ça », a poursuivi la journaliste d’iTélé qui doit coanimer, avec sa consœur de BFMTV Ruth Elkrief, le deuxième débat de la primaire de la droite et du centre, jeudi.

Ruth Elkrief, également invitée de C l’hebdo a soutenu Laurence Ferrari au sujet des critiques formulées à son encontre par Christophe Hondelatte, il y a une semaine dans On est pas couché. « Est-ce que vous trouvez que c’est très pertinent de commencer à interpeller des personnes pour leur donner des leçons ? (…) Est-ce qu’il y a la place pour des règlements de comptes au niveau des journalistes ? », s’est-elle agacé.