«The Walking Dead»: Comme prévu, les fans sont sous le choc après le début de la saison 7

SÉRIE TV Il est là, le retour de « The Walking Dead », l’épisode de tous les dangers, le trauma pour les fans…

V. J.
— 
Extrait du teaser de la saison 7 de «The Walking Dead» avec le grand méchant Negan
Extrait du teaser de la saison 7 de «The Walking Dead» avec le grand méchant Negan — AMC

Si vous n’êtes à jour sur les six saisons de The Walking Dead, passez votre chemin. Si vous n’avez pas vu le premier épisode de la saison 7, ne lisez pas les derniers paragraphes. Ça spoile sévère. Il faut dire que ce «season premiere» était attendu depuis des mois. En avril dernier, la série introduisait le personnage de Negan, le méchant ultime, pire que le Gouverneur. Première apparition, et premier massacre à coups de batte de base-ball. Mais le spectateur ne voyait pas qui parmi nos héros survivants était la victime de Negan. Un suspense morbide, qui a servi de fonds de commerce à la production pour le retour de la série.

Alors, qui est mort ? Vous ne le saurez pas (tout de suite), mais dans la grande tradition de The Walking Dead, où personne n’est à l’abri, les auteurs ont clairement réussi leur coup. Ce lundi matin, les Internets sont en émoi, des deux côtés de l’Atlantique. A priori, regarder ce début de saison 7 au petit-déjeuner n’était pas forcément une bonne idée.

>> A lire aussi : La série «The Walking Dead» renouvelée pour une saison supplémentaire

ATTENTION SPOILERS

Le pire dans cette affaire, c’est que l’identité de la victime de Negan n’est pas connue dès les premières minutes de l’épisode. Il faut bien attendre un quart d'heure et un flash-back de Rick pour apprendre qu’Abraham périt sous les coups de « Lucille », le doux nom donné par Negan à sa batte. C’est tout ? Non. Alors que Daryl, fou de rage, attaque Negan, celui-ci se venge sur un autre membre de l’équipée : Glenn. Le choc ? Oui, et non. Oui, parce qu’avec sa fausse mort en saison 6, le spectateur le pensait en sécurité pour un petit bout de temps. Une fausse piste donc. Non, car Glenn est également le personnage sacrifié par Negan dans le comics. La scène reprend d’ailleurs le même visuel, ultra-gore.

Une nouvelle ère

Deux morts. La surenchère, voilà comment la série tente de se différencier du comics. Pas très original, mais très efficace. Le reste de ce premier épisode est acquis à Negan, son charisme, sa violence, et comment il annonce une nouvelle ère pour les survivants en général, et Rick en particulier. Rien ne sera plus comme avant pour lui.