«35 Heures de Baba»: «Arrêtez d'accabler» Jean-Michel Maire, réagit Soraya Riffy

POLEMIQUE Après avoir pris la défense sur Facebook du chroniqueur qui lui a embrassé le sein, la jeune femme souhaiterait revenir sur le plateau de l’émission…

20 Minutes avec agence

— 

Cyril Hanouna pendant son direct de 35h
Cyril Hanouna pendant son direct de 35h — capture d'écran

Soraya Riffy, la jeune femme embrassée sur le sein lors des 35 Heures de Baba de Cyril Hanouna sur C8, a décidé de parler. La danseuse de profession, qui interprétait le rôle de Kim Kardashian dans un sketch, a déclaré dimanche sur Facebook vouloir « faire part aux téléspectateurs et au CSA de [son] ressenti et de [sa] pensée » sur l’affaire qualifiée d'« agression sexuelle » par « Osez le féminisme ! ».

L’association a saisi le CSA en voyant, dans la nuit de jeudi à vendredi, le chroniqueur Jean-Michel Maire embrasser le sein de Soraya Riffy alors que celle-ci venait de refuser très clairement un baiser. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont alimenté la polémique.

« Arrêtez de l’accabler »

La jeune femme s’était déjà exprimée vendredi, en prenant la défense de Jean-Michel Maire : « Malgré le buzz, il reste une personne que j’ai beaucoup apprécié lors de ma présence sur le plateau. Arrêtez de l’accabler, cet homme est un homme très respectueux et ne mérite aucune sanction malgré ses pulsions masculines ».

De son côté, le chroniqueur a déclaré le même jour dans l’émission : « Je ne l’ai pas embrassé sur les seins, mais au-dessus des seins, car elle a un petit ami et elle ne voulait pas un bisou sur la bouche. J’ai fait ça pour le show et franchement, on s’est parlés en coulisses et tout va bien. »

« Je lui ai dit que je porterais pas plainte contre lui »

Selon Slate, qui a contacté dimanche la principale intéressée, Jean-Michel Maire aurait téléphoné à la jeune femme. « Il m’a dit qu’il avait plein de problèmes depuis, dans sa famille et dans son travail, que sa fille ne voulait pas retourner à l’école, de peur qu’on traite son père de pervers », a confié Soraya Riffy.

Et la jeune femme d’ajouter : « Je lui ai dit que je porterais pas plainte contre lui, que je ne voulais pas lui prendre de l’argent ni briser sa carrière. Il m’a dit qu’il ne m’appelait pas pour ça, il voulait juste savoir comment j’allais. »

>> A lire aussi : Le CSA reçoit plus de 250 signalements

Après la diffusion de l’émission, le CSA a annoncé vendredi après-midi avoir reçu plus de 250 signalements et indiqué que « le dossier va être instruit prochainement ».