Spectaculaire perte de poids pour Valérie Damidot avant «Danse avec les stars»

PREPARATION Valérie Damidot a perdu 9 kg avant «Danse avec les stars»...

Claire Barrois

— 

Valérie Damidot a perdu 9 kg avant sa participation à «DALS».
Valérie Damidot a perdu 9 kg avant sa participation à «DALS». — Malo / TF1

Elle voulait assurer sur le dancefloor. Samedi, la prestation de Valérie Damidot en « sorcière bien-aimée » sur le plateau de Danse avec les stars a été remarquée. Et pour cause : l’animatrice a confié au magazine Gala qu’elle avait engagé un coach sportif pour se muscler avant le début des entraînements de DALS pour ce fabuleux quickstep.

Objectif : perdre du poids et se muscler

Et la reine du marouflage ne plaisante pas. Comme elle le confie dans une vidéo sur le site de Gala, Valérie Damidot s’est mise au sport pour perdre du poids, se muscler et ainsi ne pas craquer lors des 5 heures quotidiennes d’entraînement pour DALS. « Je suis tellement nulle en sport, confie l’animatrice dans la vidéo, avant de détailler son programme. J’ai pris, pendant presque trois semaines, des cours de sport, de cardio, avec un coach qui m’a fait faire de la muscu, des tentatives de gainage parce que je savais que les entraînements de danse sont intenses. J’ai préféré un petit peu anticiper. Et j’ai bien fait. »

« Résultat, j’ai perdu 9 kg en deux mois », poursuit Valérie Damidot. Une petite victoire pour l’animatrice qui confiait fin septembre à LCI avoir du mal à s’accepter : « C’est flip­­pant, car je ne suis pas très à l’aise avec mon corps. Je ne pense pas que la produc­­tion va me mettre en minijupe. L’émis­­sion est là pour faire rêver, pas pour ridi­­cu­­li­­ser les candi­­dats. » Que ce soit grâce à sa perte de poids ou pas, la prétendante à la succession de Loïc Nottet était resplendissante samedi lors de sa première danse.

Des problèmes de thyroïde

Mais cette perte de poids rapide n’est pas due qu’au nouveau rythme de vie de Valérie Damidot. L’animatrice a confié que son poids était surtout lié à ses problèmes de thyroïde, qui ont une influence directe sur son poids. « Perdre 9 kg, ça ne veut rien dire, assure-t-elle. Il y a quatre ans, j’en avais perdu 26. Ça dépend surtout de l’effet de mes médicaments sur ma thyroïde. Quand ça ne marche pas, je gonfle, je m’alourdis, je fatigue… » Pour l’instant, Valérie Damidot a la pêche, et ça nous va très bien comme ça.