VIDEO. «C à vous»: Patrick Cohen reproche à Karine Le Marchand d'avoir «copiné» avec Marine Le Pen

TÉLÉVISION Les esprits se sont un peu échauffés sur le plateau de « C à vous » sur France 5 ce mercredi…

C.W.

— 

Karine Le Marchand sur le plateau de «C à vous»
Karine Le Marchand sur le plateau de «C à vous» — Capture d'écran

« J’ai l’impression d’être au tribunal », confiait Karine Le Marchand au JDD le 30 septembre dernier, à la suite des nombreuses critiques de son interview de Marine Le Pen, dans le cadre de sa nouvelle émission Une ambition intime. Mais alors que le programme n’a pas encore été diffusé (il faudra patienter jusqu’au 9 octobre prochain), les reproches continuent de fuser. Dans C à vous sur France 5 ce mercredi, Patrick Cohen a notamment reproché à Karine Le Marchand de « copiner » avec la présidente du Front national.

>> A lire aussi: «Une ambition intime»: On a vu l'émission politique de Karine Le Marchand

« Son histoire de vie est une histoire folle »

Dimanche prochain, les téléspectateurs pourront donc découvrir Marine Le Pen en toute intimité avec la présentatrice d’Une ambition intime, s’épanchant entre autres sur son enfance et sur sa vie privée. Un dispositif qui n’a visiblement pas plu à Patrick Cohen, chroniqueur dans C à vous, qui a reproché à Karine Le Marchand de « copiner » avec elle. Un reproche qui n’a pas semblé contrarier la présentatrice, précisant qu’elle avait « copiné avec tous », et que tous les politiques avaient été traités de la même façon.

Toutefois, elle a reconnu avoir été surprise par la vie de Marine Le Pen. « Son histoire de vie est une histoire folle », a-t-elle précisé, devant un Patrick Cohen scandalisé, lui demandant en quoi cette histoire avait d’incroyable. « C’est la fille Le Pen ! », lui répond-elle alors, ajoutant « moi, écoutez, je n’échangerais pas ma place avec la sienne ». « Il y a eu un attentat contre elle, elle avait 8 ans, elle n’habitait pas avec ses parents (…) Après, elle a eu trois enfants en dix mois, faites le calcul, c’est assez rare ». Mais rien n’y fait, visiblement agacé, le chroniqueur lui répond alors qu’on n’allait pas non plus « l’appeler Causette ». « Je vous donne des faits, je ne dis pas que c’est Causette ! Ce sont des faits. Moi, je n’ai pas vécu ça ! Est-ce que j’invente des faits, oui ou non ? », rétorque alors Karine Le Marchand.

Diffusé dimanche prochain à 21 heures sur M6, Une ambition intime risque de faire couler encore beaucoup d’encre.