Emmy Awards 2016: Revivez le sacre de «Game of Thrones» et «Veep»

CULTURE Hollywood récompense le meilleur des séries dans la nuit de dimanche à lundi...

Philippe Berry

— 

Le sacre de «Game of Thrones». De g. à dr., Maisie Williams, le scénariste Bryan Cogman, Emilia Clarke, le réalisateur Miguel Sapochnik, Sophie Turner et Kit Harington.
Le sacre de «Game of Thrones». De g. à dr., Maisie Williams, le scénariste Bryan Cogman, Emilia Clarke, le réalisateur Miguel Sapochnik, Sophie Turner et Kit Harington. — Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

5h00: C'est terminé

Diversité, humour, surprises et confirmations, une soirée réussie. Le bilan est à lire ici.

4h55: TAAA DA DADADA DA DADADA, Game of Thrones, what else?

C'était une évidence, entre l'épisode Battle of the Bastards et la montée en puissance musicale de Light of the seven, GoT trône sur la culture populaire.

4h50: "Veep", meilleure comédie

Pour la 2e année consécutive. Snif pour Silicon Valley.

4h45: Tatiana Maslany, ENFIN (meilleure actrice drama)!

Geek power, Mr Robot et maintenant Orphan Black. Elle mérite tellement, pour ses multiples interprétations, même si la série a baissé de qualité.

4h40: Rami Malek!! Meilleur acteur drama

Mais oui mon petit bonhomme. "Please tell me you're seeing this too". Meilleur ligne de la soirée, clin d'oeil à son personnage de Mr Robot.

4h30: Ben Mendelsohn plus fort que Peter Dinklage et Kit Harington

Et c'est mérité, l'acteur décroche l'Emmy du meilleur second rôle (drama). Sa présence menaçante illumine Bloodline. Et il sera l'un des méchants du prochain Star Wars!

4h20: Game of Thrones x 2, pour la réalisation cette fois

Toujours pour l'épisode Battle of the Bastards. Comme on le rappelle, les Emmy ne récompensent pas des séries entières mais des épisodes, même pour les acteurs.

4h15: Maggie Smith gagne encore (et elle n'est toujours pas là)

Come on, Maggie.

4h00: Game of Thrones, meilleur scénario (drame)

Mais oui, pour l'épisode Battle of the bastards! Hein Ramsay Bolton.

4h00: On revient aux choses sérieuses

Après l'intermède variété.

3h50: Jon Oliver, l'Emmy le plus mérité

Pour son talk show Last Week Tonight With John Oliver. C'est un peu comme si Jon Stewart et Stephen Colbert avaient fait un enfant et qu'il avait un accent british.

3h40: "The people vs OJ Simpson", meilleure mini-série

Ca fait donc 5 trophées pour ceux qui comptent.

3h40: "Sherlock", meilleur téléfilm

Hum, le dernier était quand même très faible.

3h30: 4 Emmy pour "People vs OJ Simpson"

Le scénario, donc et 3 acteurs: Sterling Brown, et puis Sarah Paulson et enfin Courtney B. Vance.

3h25: "Thank you for giving a brother a chance", la diversité star des Emmy

C'est Sterling K. Brown, meilleur second rôle masculin dans la série People vs OJ Simpson.

 

3h15: The Night Manager, pour la réalisation (mini-série)

Mouais, malgré la belle gueule de Tom Hiddleston, on a un peu l'impression d'être devant un James Bond des années 70.

3h10: "The People VS OJ Simpson" (meilleur scénario mini-série)

C'est le gros succès de FX, une série qui laisse sur le bord de son siège alors qu'on connaît pourtant la fin.

3h05: Leslie Jones se paie les trolls

L'actrice de Ghostbusters, harcelée sur Internet par les trolls, est sur scène, aux côtés de 4 types dont le job est de protéger les résultats des Emmy. "Vous ne pourriez pas protéger un truc plus important, comme mon compte Twitter?? Je me suis retrouvée toute nue sur CNN. Je voulais juste me sentir belle". You go, girl!

 

3h00: Après les pizzas, voici la pause sandwichs PB&J

C'est peanut butter et jelly (confiture). La maman de Jimmy Kimmel en a fait 7.000 et les enfants de Stranger Things font la distribution à vélo. Sympa, 11 est là!

 

2h50: Jeffrey Tambor, évidemment (meilleur acteur dans une comédie)

Le doublé en deux ans. Bon, on pourra toujours débattre si c'est pas un problème d'avoir un homme pour jouer une femme trans. Tambor lance d'ailleurs un appel: "Donnez aux acteurs trans leur chance, je ne serais pas mécontent si j'étais le dernier cisgenre à jouer un personnage trans". Baby steps.

 

2h45: Cinq Emmy à la suite pour Julia Louis-Dreyfuss (Veep)

C'est fou, mais c'est mérité. Dans son discours, elle se paie Donald Trump: "Je veux m'excuser pour le climat politique actuel. Veep a commencé comme une parodie mais maintenant on croirait un documentaire".

2h40: Jill Soloway, Emmy de la meilleure réalisation (comédie)

Pour Transparent. Joli discours où elle invite à renverser les barrières, trans gay, minorités, Hollywood aime tout le monde désormais.

 

2h30: Meilleur second rôle féminin (comédie) pour Kate McKinnon

Elle incarne Hillary Clinton dans SNL.

 

 

2h30: Et l'Emmy de la meilleur pub, avec les docteurs de la télévision

Pour le dépistage de Cigna, rhaa, Dr Carter, Turk de Scrubs, on regarderait ce show.

 

2h25: Mais oui!!! "Master of None" récompensé pour son scénario (comédie)

Premier de la soirée pour Aziz Ansari, et c'est tellement mérité.

via GIPHY

2h20: Les Emmy Awards en GIF

C'est ici sur Giphy, super réactif.

2h15: Premier Emmy de la soirée pour Louie Anderson (Baskets)

Catégorie meilleur second rôle masculin dans une comédie. Il joue la mère (oui, la mère) de Zach Galifianakis dans la série super barrée Baskets. Il remercie 20.000 personnes, la musique arrive. Next.

 

2h10: Jimmy Kimmel se paie Donald Trump

Kimmel fait dans le politique. "We don't have to watch reality show anymore because we are living one", plaisante-t-il. Le responsable pour le succès de Donald Trump? "Il est là, dans la salle", le producteur de Celebrity Apprentice.

2h05: Kimmel donne un Emmy à Jeffrey Tambor

Pour gagner 22 minutes. Blague à part, Tambor est archi-favori pour Transparent.

2h00: C'est parti!!

Jimmy Kimmel dans un montage habituel. Il fait du stop pour aller aux Emmys, avec le cast de Modern Family et James Corden notamment, pour du carpool karaoke. Bon, Tim Cook a déjà fait le coup pour la keynote d'Apple, cest un peu réchauffé. Bon featuring de Jeb Buish en revanche, et des dragons de GoT!

Voici le caméo de Jeb Bush, qui doesn't give a fuck anymore

 

Pause bande-annonce:

Pendant les pubs, on a revu le trailer de Designated Surviror. Ca va être du gros guilty pleasure mais bordel, Jack Bauer président, hell yeah!

1h40: Best-of red carpet

<3 Veronica Mars forever

Lucious Lyon de Empire in da house (Terrence Howard)

Pryanka Chopa, Emmy du pire accent américain qui va et qui vient.

Ramsey Bolton, what's up!

Ariel Winter, de Modern Family., qui est en train de devenir la nouvelle Lindsay Lohan chez les paparazzi.

Rami Malek, qui, on ne savait pas, a un frère jumeau.

Keyy Washington, rocking!

1h30: H-30 min

Bonsoir à toutes et à toutes, c'est parti pour une longue cérémonie, avec beaucoup de pub et quelques blagues. Pour l'instant, c'est le défilé sur le tapis rouge.

Coucou Bryan Cranston. Breaking Bad, c'est fini, mais il est nominé pour la mini-série All the way. Que je n'ai absolument pas vu, je ne vais pas vous mentir.

Game of Thrones ou Mr Robot ? Veep ou Master of None ? Cette année, les Emmy Awards s’annoncent plutôt ouverts. Suivez la cérémonie en live comme à Hollywood dans la nuit de dimanche à lundi à partir de 2h00.

Côté drama, Game of Thrones tient la corde pour réaliser le doublé, surtout avec l’épisode mythique Light of the Seven, a.k.a « Faut pas chercher Cersei ». Mais en ligne, les bookmakers accordent cependant une petite chance à l’excellente Mr Robot. Et son acteur phare, Rami Malek, se trouve au coude à coude avec Kevin Spacey dans les pronostics. Chez les femmes, personne, pas même Viola Davis, ne devrait venir inquiéter Robin Wright (House of Cards), qui a réussi à faire de l’ombre à son mari.

Côté comédie, 20 Minutes donnerait sans hésiter l’Emmy à Master of None, la profession de foi fulgurante d’Aziz Ansari. Mais l’archi-favori reste Veep, déjà sacré l’an dernier. Et Julia Louis-Dreyfus pourrait bien flirter avec les records en décrochant une cinquième statuette consécutive. Faites vos jeux !