Affaire Bygmalion: France 2 diffusera bien l'enquête d’«Envoyé Spécial» le 29 septembre

BRAS DE FER Elise Lucet a finalement obtenu gain de cause…

Clémence Apetogbor

— 

La journaliste Elise Lucet dans «Vivement Dimanche» en mai 2012.
La journaliste Elise Lucet dans «Vivement Dimanche» en mai 2012. — BENAROCH/SIPA

France 2 a diffusé ce jeudi au cours de son JT de 20h un extrait de l’interview exclusive de Franck Attal. Le patron de la filiale « événementiel » de Bygmalion organisait les meetings de Nicolas Sarkozy lors de la dispendieuse campagne présidentielle de 2012. Au cours de cet extrait, peu voire pas d’éléments nouveaux.

>> A lire aussi : Le sujet sur Bygmalion repoussé après la primaire... Michel Field dément toute intervention de Sarkozy

Franck Attal assure avoir été convoqué par Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne, après une dizaine de meetings. « On a fait beaucoup beaucoup de meetings, plus que prévus », lui aurait dit le directeur adjoint.

« Il faut faire des meetings »

« On a un plafond (fixé par la loi à 22 millions d’euros) qui va être très vite atteint et on ne va pas pouvoir continuer comme ça », aurait-il poursuivi. Franck Attal demande alors s’il faut arrêter les meetings. Et Jérôme Lavrilleux de lui répondre, « on continue, il faut faire des meetings, c’est important. Donc vous allez nous déplacer la facturation. Vous nous livrez des meetings dans les formats habituels et il y aura une partie des meetings que vous allez facturer à l’UMP. »

Franck Attal confirme ainsi le système de fausses factures, mais également n’en avoir jamais parlé directement avec Nicolas Sarkozy.

Lors de sa mise en examen mi-février, Nicolas Sarkozy avait assuré au juge d’instruction dans le cadre de l’enquête sur ces fausses factures, n’avoir été « au courant de rien ». Et l’ancien chef de l’Etat d’affirmer « Attal et Lavrilleux font un système de fausses factures aux seuls bénéfices de la société Event ».

Elise Lucet remporte son bras de fer

Cette interview clé, réalisée par le magazine Envoyé Spécial, sera diffusée en intégralité le 29 septembre, date de rentrée du magazine, a indiqué France Télévisions plus tôt dans la journée.

La date de diffusion de l’enquête faisait l’objet depuis des semaines d’un bras de fer entre la patronne d’Envoyé Spécial, Elise Lucet, favorable à une diffusion le 29 septembre, et le directeur de l’information Michel Field, initialement hostile à une diffusion pendant la campagne de la primaire.

>> A lire aussi : «Engueulades» à France Télévisions autour du sujet sur Bygmalion

Mercredi le Canard Enchainé avait accusé Michel Field d’avoir cédé à des pressions de Nicolas Sarkozy pour reporter la diffusion, ce qu’il a démenti formellement.