Canal+: Plus qu'une heure de diffusion en clair par soirée

MEDIAS A partir du 5 septembre, les non abonnés pourront profiter le soir d’une partie du « Grand Journal » et des « Guignols », de la nouvelle version du « Petit Journal » et du « Gros Journal »…

20 Minutes avec agences

— 

Cyrille Eldin va reprendre les rênes du «Petit Journal» sur Canal + à la rentrée
Cyrille Eldin va reprendre les rênes du «Petit Journal» sur Canal + à la rentrée — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Canal +, qui fait sa rentrée le 5 septembre, ne diffusera plus qu’une heure de clair par soir. Les non abonnés pourront donc profiter d’une partie du Grand Journal et des Guignols, de la nouvelle version du Petit Journal et du Gros Journal, a annoncé mercredi le directeur des antennes du groupe, Gérald-Brice Viret, dans un entretien accordé au Figaro.

« Nous avons considérablement réduit les plages en clair passant de 6 heures à 2 heures le week-end et de 2 heures à 1 heure la semaine », « de 19 h 50 à 21 heures », précise Gérald-Brice Viret. L’objectif est simple : avec cette heure en clair le soir, « nous allons aller à la pêche aux téléspectateurs zappeurs pour leur donner envie de s’abonner. »

Autopromotion et magazines de sport

Ainsi, Le Grand Journal, présenté par Victor Robert, commencera en crypté puis basculera en clair pour la fin des Guignols et la deuxième partie de l’émission. Suivront Le Gros Journal, nouvelle émission de Mouloud Achour, puis  Cyrille Eldin, aux manettes du Petit Journal.

« Le premier magazine des abonnés, un tout en images sur les programmes et les coulisses pour faire de l’autopromotion » sera, lui aussi, diffusé sur la plage en clair, ajoute le directeur des antennes. Tout comme « de nouveaux magazines de sport quotidiens », proposés à midi.

>> A lire aussi : VIDÉO. Canal+: Découvrez le clip de rentrée, parodie de «Côte Ouest» (de quoi ?)

En outre, « la relance de Canal + passe d’abord par le renforcement de ses piliers : le sport, la culture et le divertissement », affirme Gérald-Brice Viret. Ainsi, « l’information et la politique ne seront plus sur Canal + mais sur C8 et CNEWS », les nouveaux noms de D8 et iTélé.