Yann Barthès s'exprime sur son départ de Canal+ (et sur son cachet à TMC)

TELEVISION A deux semaines de la première de sa nouvelle émission sur TMC, Yann Barthès sort enfin du silence...

V. J.

— 

Yann Barthès, micro à l'effigie de l'émission «Quotidien» en main.
Yann Barthès, micro à l'effigie de l'émission «Quotidien» en main. — TMC

Depuis son départ fracassant de Canal + et du Petit Journal, et son arrivée tout aussi surprenante dans le groupe TF1 et sur la chaîne TMC, Yann Barthès s’était peu ou pas exprimé. A deux semaines de la première de sa nouvelle émission, Quotidien, l’animateur en dit plus dans les pages du magazine Télé 2 Semaines. « Lorsqu’on m’a exposé la stratégie de Vincent Bolloré, à savoir crypter une partie du Petit Journal, explique-t-il, je me suis dit que ce n’était pas possible. J’ai préféré partir. »

>> TMC: Yann Barthès présentera «Quotidien» dès le 12 septembre

« Pas plus, pas moins »

Le nouvel atout de TF1 avoue ne pas avoir hésité à rejoindre le groupe privé, mais pas pour l’argent puisqu’il ne gagnera « pas plus, pas moins ». Quant à la greffe, pas d’inquiétude : « Si on m’avait fait venir pour tourner une roue ou faire gagner une voiture, je n’aurais pas su le faire. Ce sera donc une nouvelle émission mais on y trouvera le même ton (…) Si je lançais un nouveau concept censé tout révolutionner, je me sentirais attendu au tournant. Mais ce n’est pas le cas. On pourra, en revanche, me reprocher de faire la même chose, mais c’est pour ça qu’on est venu me chercher non ? »

>> Canal+: Cyrille Eldin tease son arrivée à la tête du «Petit Journal»

« Si on atteint le million, on fera péter le champagne »

Yann Barthès assure qu’il jouit d’une liberté totale, d’aucune censure et qu’il abordera donc les mêmes thèmes et enjeux que dans Le Petit Journal. « Nous inviterons les hommes politiques qu’on a envie de recevoir, résume-t-il. Et les audiences ? Pas important. Pour l’instant. « Si à la fin de l’année on atteint un million de téléspectateurs, on fera péter le champagne, répond l’animateur.

Le Quotidien de TMC aura aussi le droit à son best of, une pastille diffusée sur TF1 après le JT de 20h, et à partir de novembre à son spin-off sous la forme d’un magazine en deuxième partie de soirée. Quant au nouveau Petit Journal, Yann Barthès n’en pense rien, n’a rien vu. Ni entendu puisqu’il explique n’avoir eu aucune nouvelle de son remplaçant Cyrille Eldin. « Pas même un SMS. » Ambiance.