«Touche pas à mon poste» revient le 5 septembre, mais pas sur D8

MEDIAS Que les petits chéris et les petites beautés se rassurent, c'est simplement parce que la chaîne change de nom ce jour là et deviendra C8...

F.R.

— 

Le plateau de «Touche pas à mon poste» lors de la saison 2015-2016.
Le plateau de «Touche pas à mon poste» lors de la saison 2015-2016. — Cyrille GEORGE JERUSALMI/D8

« Une nouvelle saison encore plus folle », « un nouveau décor plus grand », « encore plus de débat »… Le communiqué de presse annonçant le retour de Touche pas à mon poste le 5 septembre sur C8 – la chaîne aura enterré son ancien nom, D8, le matin-même – n’économise pas ses superlatifs.

Le talk-show « revient aux fondamentaux qui ont fait son succès », annonce-t-il sans dire s’il fait référence aux premiers numéros diffusés sur France 4 (du temps où il n’était pas encore question de verser des pâtes dans le slip d’un chroniqueur) où au lancement de la version D8. Mais l’ambition affichée est en tout cas d’imposer TPMP comme « l’émission média de référence ». Une mission dans les cordes de la nouvelle rédactrice en chef, Emilie Lopez, ex-journaliste à Télé Star et Télé Poche qui a également officié comme chroniqueuse dans le talk-show la saison passée.

Des chroniqueurs anonymes

Reste à voir comment la partie « analyse des médias » va s’équilibrer avec les inévitables embardées en roue libre de Cyril Hanouna qui promet tout sauf d’être plus calme.

Mais la principale nouveauté annoncée, outre les chroniqueurs embauchés avant l’été (Benjamin Castaldi, Cauet, Capucine Anav), ce sera la part plus importante accordée au public. Si le nouveau plateau accueillera davantage de spectateurs qu’avant, chaque vendredi, deux anonymes seront aussi invités à débattre autour de la table. Ils devraient également « s’affronter en duel », annonce le communiqué. Sans préciser si un plat de nouilles sera ou non impliqué dans l’histoire.