«Mille et une vies»: Le public de «Toute une histoire» va-t-il gagner au change?

TÉLÉVISION Bye bye Sophie Davant, Frédéric Lopez reprend la case du début d’après-midi de France 2 avec une toute nouvelle émission…

Clio Weickert

— 

«Mille et une vies» remplace «Toute une histoire» sur France 2
«Mille et une vies» remplace «Toute une histoire» sur France 2 — France 2

Après dix ans de bons et loyaux services, Toute une histoire a pris fin. A partir de ce lundi à 14h, Frédéric Lopez prend le relais de la case du début d’après-midi de France 2 avec Mille et une vies, une toute nouvelle émission « testimoniale » qu’il a créée de toutes pièces, suivie, à 15h, de Mille et une vies rêvées. Des émissions « à mi-chemin entre La parenthèse inattendue et Toute une histoire », avait expliqué à Télérama Vincent Meslet, le directeur de France 2, en mai dernier. 

Que nous réserve donc le nouveau bébé de l’animateur de Rendez-vous en terre inconnue ? Le public de Sophie Davant gagne-t-il au change ? 20 Minutes, qui a visionné des extraits du pilote, vous en donne un aperçu.

>> A lire aussi: Emotion, bienveillance, stars qui tombent le masque... C'est la «patte» Frédéric Lopez

Tchao le plateau

Pour ce qui est du cadre de l’émission, Mille et une vies tient beaucoup plus de La parenthèse inattendue, que de Toute une histoire. A l’image du programme campagnard où Frédéric Lopez partait en week-end avec des célébrités, l’animateur va recevoir ses invités dans une maison, chaleureuse et conviviale comme il les aime. Exit le plateau traditionnel à la Jean-Luc Delarue et à la Sophie Davant, l’animateur recueillera les confidences de ses invités autour d’une tasse de thé, près d’une cheminée ou dans un canapé. En même temps, rappelons que la dernière expérience en plateau de Frédéric Lopez, Folie passagère, n’avait pas été très concluante.

Accès réservé aux « résilients »

Autre bouleversement pour le public du début d’après-midi de France 2, au lieu d’une tripotée d’invités conviés à venir s’épancher autour d’une thématique précise (« Mon chat veut ma mort », « Mon mari m’a trompé en rêve », « Je rêve d’épouser ma mère » etc.), Frédéric Lopez ne recueillera qu’un témoignage par jour. Et uniquement des « résilients ». Les personnes souffrantes et en plein tourments existentiels, c’est terminé. « Il ne faut pas que je rencontre plus d’un résilient par jour, parce que ça remue », confie l’animateur, qui a visiblement le cœur moins bien accroché que Sophie Davant.

Des résilients certes, mais pas des résilients de pacotilles. « Je vais recevoir chaque jour un être humain au parcours hors du commun. Ce sont des gens inspirants car ils ont surmonté des choses qui nous font peur », explique-t-il. Pour la première émission, ce lundi, Frédéric Lopez reçoit Michaël Jeremiasz, joueur pro de tennis handisport et porte-drapeau de l’équipe de France aux Jeux paralympiques de Rio. L’athlète, qui a perdu l’usage de ses jambes dans un accident de ski l’année de ses 18 ans, raconte le drame, mais aussi comment il l’a surmonté et est devenu un champion. 

Frédéric Lopez invite ses amis

D’une durée de 60 minutes, tous les épisodes de Mille et une vies seront divisés en deux temps. La première séquence sera consacrée au témoignage, au tête-à-tête entre Frédéric Lopez et son invité. Ensuite, l’animateur invitera quelques personnes de l’entourage du résilient, des amis, de la famille, des collègues… « Des proches auxquels l’invité a envie de dire "merci d’exister" », précise-t-il.

Enfin, et c’est là que ça se complique, place à Mille et une vies rêvées. Une demi-heure au cours de laquelle Frédéric Lopez invitera ses propres potes à se joindre à tout ce petit monde (la maison est grande). « A mon tour, je vais leur présenter mes amis, précise l’animateur, et tous ces gens vont mettre la lumière sur des acteurs du changement, sur des idées qui marchent ». Pour faire simple, Frédéric Lopez, le résilient, les proches du résilient et les amis de Frédéric Lopez, aborderont tous ensemble des sujets positifs et découvriront à travers des reportages des initiatives originales, comme ce food truck solidaire qui distribue des repas aux plus démunis dans l’agglomération toulonnaise le mardi soir. En bref, une séquence très Comment ça va bien ?, en beaucoup moins girly.

« Une communauté »

Pour résumer, les fidèles de Sophie Davant risquent d’être fortement déboussolés. Il y aura du témoignage certes, mais fini les tournages en plateau, les psys, les larmes collégiales et les accolades réconfortantes de l’animatrice. Avec ces Mille et une vies, Frédéric Lopez mise sur l’intime et donne dans la positive attitude. Mais pas seulement. « C’est plus qu’une émission de télé, c’est une communauté », affirme-t-il. Une communauté de résilients, d’amis de résilients, de proches du présentateur… Pour citer Frédéric Lopez : « Dans la vie, on a tous mille et une vies ».