«Helen and the Boys»: Découvrez l'adaptation américaine (et surprise) de «Hélène et les garçons»

NOSTALGIE Depuis 20 ans, le monde ignore à son grand dam l’existence d’une version américaine de « Hélène et les garçons »…

V. J.

— 

«Helen and the boys», adaptation américaine de «Hélène et les garçons»
«Helen and the boys», adaptation américaine de «Hélène et les garçons» — AB Productions / génération Club Do

C’est un sacré cadeau qui a été fait ce mercredi à la génération des années 90, et plus particulièrement aux anciens fidèles du Club Dorothée. La chaîne YouTube officielle Génération Club Do a mis en ligne un épisode (le premier ?) de Helen and the boys, la tentative d’adaptation américaine de la sitcom culte Hélène et les garçons. Tentative, car comme l’explique le descriptif de la vidéo, les épisodes tournés n’ont jamais trouvé de diffuseur outre-Atlantique.

>> «Hélène et les garçons»: Hélène et Nicolas étaient un vrai couple

Clonage en séries

Ceci explique peut-être pourquoi personne n’avait entendu parler de cette version. Personne ? Pas tout à fait. Le sérieux et documenté site Sitcomologie avait déjà consacré en 2011 un article à  la mondialisation des sitcoms AB. Il y expliquait qu’Hélène et les garçons avait été vendue dans 44 pays, mais que pour l’Allemagne et les Etats-Unis, les producteurs n’avaient pas choisi le doublage mais le clonage, avec respectivement Alle Lieben et donc Helen and the Boys. Les deux séries étaient même tournées dans les plateaux de la Plaine Saint-Denis, avec des comédiens locaux, étudiants ou mannequins, anglophones ou germanophones, installés à Paris. Mais difficile de mettre la main sur des images. Jusqu’à aujourd’hui.

Dans «Helen and the boys», Helen est jouée par... Linda Lacoste
Dans «Helen and the boys», Helen est jouée par... Linda Lacoste - AB Production / Génération Club Do

>> A lire aussi : Pour l'aaaaamour d'une sitcom

Linda et les garçons

Là où Helen and the boys pousse le vice - et le méta - un peu loin, c’est que Rochelle Redfield reprend son rôle de Johanna, qu’elle interprète déjà dans la version originale, et surtout que le rôle de « Helen » est campée par l’actrice australienne Linda Lacoste, plus connue pour son personnage de Linda et son délicieux accent dans Hélène et les garçons et ses suites Le Miracle de l’amour, Love Island et Les Mystères de l’amour.

Les épisodes étaient de simples traductions des scénarios originaux, et donc « written by » Jean-François Porry alias le producteur Jean-Luc Azoulay. Même les acteurs étaient castés pour leur ressemblance avec leurs homologues français. Au final, on parie que si Helen and the Boys avait été diffusée aux Etats-Unis, elle aurait volé la vedette à Friends. Comment ça, non ?

>> Les DVD de la série, version française, sont disponibles sur Fnac.com