Harcèlement sexuel: le patron de Fox News proche de la sortie

Scandale L’ex-présentatrice de la chaîne, accuse son ancien employeur de ne pas avoir renouvelé son contrat parce qu'elle n’aurait pas répondu à ses avances…

Jérémy Vial

— 

Le PDG de Fox News, Robert Ailes, 76 ans, n'a plus le soutien du propriétaire de la chaîne, Rupert Murdoch.
Le PDG de Fox News, Robert Ailes, 76 ans, n'a plus le soutien du propriétaire de la chaîne, Rupert Murdoch. — Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Nouvelle polémique à la Fox. La chaîne de télévision américaine, bien connue pour ses positions conservatrices et ses reportages au vocabulaire volontairement provocateur - souvenez-vous des « No Go zones » à Paris - vacille en interne. Ainsi, l’ancienne présentatrice vedette Gretchen Carlson, 50 ans, accuse son ex-patron, Roger Ailes, 76 ans, de harcèlement sexuel. Une autre animatrice vient de dénoncer les agissements de l’homme fort de la chaîne…

 

 

Un boss qui bat de l’Ailes

Roger Ailes est un personnage majeur dans les médias US. Mais ces derniers ont sorti ces dernières heures une affaire peu à l’avantage du grand manitou de Fox News Channel. Roger Ailes, arrivé à la tête de la chaîne d’informations en continu lors de son lancement en 1996, pourrait devoir descendre de son trône et envisager, à 76 ans, une sortie par la petite porte. Selon plusieurs relais américains, il est accusé, en interne, d’avoir harcelé deux anciennes présentatrices afin que ces dernières répondent favorablement à ses avances sexuelles.

 

La chaîne d’info Fox News est la plus fiable de toutes aux yeux des Américains

 

De multiples accusations

Au début du mois de juillet, la première attaque est venue de Gretchen Carlson. Evincée de son siège de présentatrice vedette de la Fox après dix années de bons et loyaux services, la journaliste, âgée de 50 ans, assure que son limogeage est le fruit de sa résistance à son PDG, Roger Ailes. Pour se défendre, Gretchen Carlson, ancienne Miss Amérique, a décidé de porter plainte. Mais cette dernière est loin d’être seule dans son combat.

 

 

Ainsi, une autre ancienne vedette de la Fox, Megyn Kelly, qui avait été qualifiée de « bimbo » par le candidat Républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, a révélé aux enquêteurs qu’elle avait été aussi victime du chantage sexuel de Roger Ailes. De plus, le magazine New York a publié depuis les témoignages d’autres femmes qui assurent avoir été harcelées par Roger Ailes dans les années 1960. Ce dernier dément en bloc toutes ces accusations.

 


Une démission souhaitée

Le grand propriétaire de la Fox, Rupert Murdoch, 85 ans, et ses deux fils James et Lachlan, ne soutiendraient plus l’ancien conseiller de présidents Républicains dans ce scandale sexuel. « Cette affaire n’est pas encore résolue, et l’examen n’est pas terminé », a toutefois indiqué la Fox dans un communiqué envoyé à la presse. Toujours selon New York, Ailes aurait jusqu’au 1er août pour déposer sa démission.