Yann Barthès, Yves Calvi, Léa Salamé... Ils font leurs adieux à leurs émissions

TELEVISION C'était les adieux en série jeudi soir : Yann Barthès au «Petit Journal», Yves Calvi à «C dans l'air» ou encore Léa Salamé à «On n'est pas couché»...

V. J.

— 

Léa Salamé, chroniqueuse dans «On n'est pas couché» et journaliste politique sur France 2
Léa Salamé, chroniqueuse dans «On n'est pas couché» et journaliste politique sur France 2 — SCHOUSBOE Charlotte / FTV

Hier jeudi, Yann Barthès n’était pas le seul à faire ses adieux à son émission et à sa chaîne. Si l’animateur a attiré toute l’attention, en plein feuilleton Canal +, il ne faut pas oublier qu’Yves Calvi présentait également sa dernière de C dans l’air, et Guilaine Chenu et Françoise Joly disaient au revoir à Envoyé spécial. Le premier s’occupera de la fin de journée sur LCI à la rentrée, tandis que les secondes partent vers de nouvelles aventures, télévisuelles ou pas.

>> «Le Petit Journal»: Une «drôle» de dernière pour Yann Barthès

« Je pense que nous laissons une trace dans la télévision »

« Je ne peux dire qu’un mot : merci, a adressé Yves Calvi à la caméra et aux téléspectateurs. Merci pour votre incroyable fidélité. Merci à vous d’avoir fait de cette émission un succès. Je pense que nous laissons une trace dans la télévision. » Il a également salué tous ses collaborateurs, et surtout Jérôme Bellay, « producteur, créateur, tous les soirs dans l’oreillette de cette émission ». « C dans l’air doit son succès à la constance qui a été la sienne depuis de nombreuses années », a expliqué le journaliste qui laisse sa place à la rentrée à Caroline Roux du lundi au jeudi, et Bruce Toussaint les vendredis et samedis.

Envoyées très spéciales

« Voilà, c’est la fin de l’aventure Envoyé spécial. » Les mots de Françoise Joly sont directs. « Pour Ghislaine, et pour moi, la fin de saison d’une magnifique aventure avant tout avec vous, chers téléspectateurs, et avec ceux qui nous entourent ce soir. A vous tous devant l’écran et sur ce plateau, merci ! » Les deux présentatrices ont insisté sur ceux qui ont fabriqué cette émission, semaine après semaine. « Regardez ces visages. »

« Vous en connaissez certains, ont-elles expliqué. Ils sont journalistes bien sûr, mais aussi reporters d’image, monteurs, preneurs de son, assistants, techniciens. Ils travaillaient avec nous, pour vous. Nous avons tenté de bousculer des idées préconçues, nous avons eu la chance de vous informer, sans prêt-à-penser, en toute liberté et en toute indépendance ». Un adieu plein d’émotion donc, mais aussi un plaidoyer pour la liberté de la presse, qu’Elise Lucet appliquera avec les nouveaux jeudis de l’info de France 2.

Des adieux à l’iPhone

Si les adieux de Léa Salamé à On n’est pas couché ne seront diffusés que samedi sur France 2, ils font déjà beaucoup parler d’eux. En effet, l’émission, la dernière de la saison, était enregistrée jeudi soir, e t a connu une grosse panne de courant au bout d’une heure quarante-cinq, sur trois heures d’émission. Le courant ne revenant pas, Laurent Ruquier a décidé d’opter pour le système D et a sorti son portable.

Léa Salamé a donc dû faire ses adieux à l’iPhone, comme elle l’a raconté sur le plateau de la Nouvelle Edition vendredi midi : « Vous allez voir les adieux. Je ne sais pas si c’est les plus ratés ou les plus beaux, en tout cas les plus rock, les plus drôles, les plus fous. C’était pas du tout prévu. » La chroniqueuse avoue ne pas avoir vu les images, et ne sait donc pas si elles sont exploitables. Rendez-vous samedi soir pour voir ces « fameux » adieux.