«L'amour est dans le pré»: Un ancien candidat condamné pour violences conjugales

JUSTICE Jean-Claude Joly conteste les faits qui lui sont reprochés et assure que Maud «regrette d’avoir déposé plainte»…

20 Minutes avec agence

— 

Jean-Claude Joly et sa femme, Maud. Deux anciens candidats de l'émission l'Amour est dans le pré.
Jean-Claude Joly et sa femme, Maud. Deux anciens candidats de l'émission l'Amour est dans le pré. — M6

Jean-Claude Joly, candidat de la sixième saison de L’amour est dans le pré, a été condamné vendredi à une amende de 300 euros par le tribunal correctionnel du Havre pour des violences envers sa compagne Maud, rencontrée sur le plateau de l’émission présentée par Karine Lemarchand.

Selon Paris-Normandie, l'​éleveur de vaches laitières et allaitantes en Seine-Maritime (Haute-Normandie) était poursuivi pour des faits remontant au 29 novembre. Il est accusé d’avoir donné un coup de pied ayant entraîné la chute de Maud avec pour conséquence deux jours d’interruption totale de travail. Résultat, il a été condamné à 60 jours-amende à 5 euros comme le réclamait le parquet.

Toujours en couple

Poursuivi aussi « pour avoir violenté le fils âgé de 15 ans de sa compagne, en le saisissant fortement par le poignet », selon Paris-Normandie, Jean-Claude Joly a été relaxé sur ce point.

 

Joint par Paris-Normandie, l’agriculteur de 47 ans conteste les faits qui lui sont reprochés. « Il y a eu une dispute, mais je ne l’ai pas tapée. Se disputer et être violent, c’est différent », a assuré Jean-Claude Joly pour qui Maud « regrette d’avoir déposé plainte ». Les deux candidats de L’amour est dans le pré sont, selon Jean-Claude Joly, toujours en couple.

>> A lire aussi : Toulouse: L'ancienne-prétendante de «L'amour est dans le pré» dort en prison