JoeyStarr sur «Le Divan» de Fogiel: «Je suis en colère, c'est mon mode d'expression»

CONFESSIONS Le chanteur JoeyStarr revient sur sa vie « pas si facile » pour Marc-Olivier Fogiel : ses accès de colère, ses parents, Kool Shen…

Vincent Julé

— 

JoeyStarr sur «Le Divan» de Marc-Olivier Fogiel sur France 3
JoeyStarr sur «Le Divan» de Marc-Olivier Fogiel sur France 3 — Romuald Meigneux / Bestimage

Ce mardi soir à 23h10, Marc-Olivier Fogiel ne reçoit pas JoeyStarr sur son Divan, mais ‎Didier Morville : le rappeur du groupe NTM, l’acteur chez Maïwenn, le juré de Nouvelle star, le père de trois fils, l’enfant des cités… Il ne connaissait même pas l’émission et a accepté de s’allonger et se confier sur les conseils de son ex Béatrice Dalle, qui s’était prêtée à l’exercice en février dernier. Celui que l’animateur décrit comme « le lait sur le feu, prêt à déborder » ne quittera pas ses lunettes de soleil pendant l’heure et demi de la « séance », mais l’émotion débordera dans sa voix, sa gestuelle, à l’évocation de sa vie « pas si facile ».

>> «Le Divan»: Devenir maman avec sa compagne? «On verra», confie Muriel Robin

La colère, son moyen d’expression

De la gifle à Gilles Verdez dans Touche pas à mon poste à une peine de prison pour violences conjugales en 2009, le tempérament de JoeyStarr l’a amené plusieurs fois sous les feux des médias et devant les juges. « Je pense que je suis en colère, explique-t-il à Marc-Olivier Fogiel. C’est mon mode d’expression. Sans que ce soit forcément vindicatif, ou autre. Il y a des cases, qui, enfant, n’ont pas été cochées. Donc je suis en demande. »

« Honnêtement, j’essaie de pallier ça dans mon rapport avec les gens, continue le chanteur. J’ai ce moyen de communication avec les gens, cette texture dans ma personne qui passe par la colère. J’ai une colère constante qui est en moi. Mais je n’ai jamais été le mec qui rentre chez lui et qui bat sa femme. C’est un problème de gestion d’humeur. » S’il regrettera à jamais s’être retrouvé au tribunal avec « la femme de ses enfants, la femme qu’il aime », il avoue « avoir vachement de mal à se faire aider. »

Son père ultra violent

Elevé par son père, Didier n’a jamais caché que ce dernier était également violent, autoritaire : « Mon père ne communique pas avec moi. Par contre, à table, il commence à dire quelque chose, tu sens clairement que tu vas en prendre une, que tu répondes ou pas tu vas goûter. Nos discussions sont toujours à sens unique, elles s’achèvent par des gifles, la ceinture avec le bout en cuir puis en fer. » Il n’excuse rien, mais dit comprendre, que son père reproduisait quelque chose, un schéma. « Le jour où j’ai senti que je pouvais répondre, je suis parti. » Depuis, rien, néant. « Cette personne n’existe pas pour nous. On ne l’intéresse pas. On ne la tourne pas cette page. Tu as un géniteur quelque part, et le mec en a rien à foutre de ta gueule. »

>> A lire aussi : VIDEO. Le rappeur JoeyStarr accuse François Hollande de «foutre la démocratie dans la merde»

Sa mère absente

Sa mère est chassée du domicile par son père alors qu’il n’a que cinq ans. Il croira qu’elle a déménagé loin, puisqu’elle est morte. « A un moment, donné, il ne s’est même plus embarrassé », confie JoeyStarr. Alors qu’elle habite la ville d’à côté. « Chaque 27 octobre, le jour de mon anniversaire, elle venait avec un cadeau, sachant que mon père allait lui sauter à la gorge. Elle venait sur le parking en essayant de trouver un voisin pour qu’il puisse me passer le cadeau sans que mon père soit au courant. Elle n’a jamais lâché. On lui a enlevé son fils. »

Un jour, son demi-frère David dit à sa mère qu’il veut aller voir NTM en concert et lui montre le flyer. « C’est Didier, c’est ton frère », répond-elle. Joey se souvient des retrouvailles : « On va pour monter sur scène, et on me dit qu’il y a une dame qui dit être ma mère. En pleurs et tout. C’est un peu déstabilisant. J’ai quitté mon père à 16-17 ans et après j’ai été tout seul, avec tout de même des relais affectifs. Donc depuis que j’ai retrouvé ma mère, je lui voue un truc. »

Son séjour en prison

« Moi, ça n’a jamais été une médaille que d’être en prison. Heureusement que la deuxième fois que j’y suis allé, je me suis mis dans une configuration écriture, album… Et d’un seul coup, écrire, c’est libertaire, ça suspend le temps. Tu commences à écrire il est 11h du matin, à 19h tu y es encore et tu as l’impression qu’il y a deux heures qui se sont écoulées. Je pouvais me dire, je fais juste un passage vite fait. »

>> A lire aussi : A 50 ans, Kool Shen est de retour dans le rap avec son album «Sur le fil du rasoir»

Sa relation avec Kool Shen

Didier Morville rencontre Bruno Lopes aliasKool Shen à l’âge de 16 ans. Le début d’une grande histoire d’amitié, « l’une des plus belles aventures de ma vie ». « La dernière fois, en répétitions, on a chanté Tout n’est pas si facile tous les deux, rapporte JoeyStarr. On avait des bulles dans le ventre, y en a un qui a miaulé. On a grandi ensemble, on a construit ensemble. Personne na voulu faire la femme, mais c’était une histoire d’amour. »