VIDEO. Jean-Jacques Goldman: Trente ans d'«Enfoirés», entre chansons et polémiques

CARITATIF Le chanteur est l'un des piliers de la troupe depuis 1985...

M.C.

— 

Jean-Jacques Goldman interprète la Chanson des Restos.
Jean-Jacques Goldman interprète la Chanson des Restos. — Melody

« A 65 ans et après 30 ans d’Enfoirés, je crois qu’il est temps de passer la main ». Vendredi, Jean-Jacques Goldman a mis fin à une aventure commencée en 1985 avec les Restos du cœur. Le chanteur, réputé pour sa discrétion, est resté fidèle pendant trois décennies à l’association fondée par Coluche, assurant un rôle de pilier de la troupe des Enfoirés au fil des années.

>> A lire aussi : Les réactions des internautes et des stars

1985 : L’hymne des Restos du cœur

« Ce serait bien qu’il y ait une chanson pour les Restos, une chanson qui cartonne », lui lance Coluche quelques semaines avant la première télé des Enfoirés sur TF1, début 1986. « Et comme toi, ça marche bien en ce moment et que tu sais faire… » Et ça marche bien : la « Chanson des Restos », interprétée avec Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Drucker et Michel Platini, devient l’hymne de l’association créée par Coluche à l’automne 1985, avec son célèbre refrain : « Aujourd’hui, on n’a plus le droit, ni d’avoir faim, ni d’avoir froid… »

1986 : Mort de Coluche

L’humoriste est fauché par un camion le 19 juin 1986. Mais malgré la disparition du fondateur des Restos, une émission réunit des artistes à la télévision, à l’appel de Véronique Colucci.

1989 : Première tournée

Jean-Jacques Goldman prend la route avec Michel Sardou, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Véronique Sanson, pour une tournée à travers la France dont les recettes sont reversées aux Restos du cœur.

2012 : Chouchou des Français

Jean-Jacques Goldman, qui n’a pas sorti d’album depuis dix ans, continue à porter les Enfoirés. Il est élu personnalité préférée des Français, et trône à six reprises à la tête du classement jusqu’en 2016. Les Enfoirés interprètent sa chanson Encore un autre hiver, coécrite avec Grégoire.

2015 : La polémique de la chanson « anti-jeunes »

Tempête sur les réseaux sociaux. La chanson Toute la vie, écrite par Jean-Jacques Goldman, est jugée « réac », contraire aux principes de Coluche, « condescendante » et « anti-jeunes », qualifiée de « maladresse » par Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture. Dans le clip, un groupe de jeunes fait face aux Enfoirés et leur lance « vous aviez tout : liberté, plein-emploi. Nous, c’est chômage, violence et sida ». Les Enfoirés leur répondent en chœur : « tout ce qu’on a, il a fallu le gagner, à vous de jouer, mais faudrait vous bouger ».

Jean-Jacques Goldman commence à parler de passer le flambeau : « préparer l’avenir, c’est-à-dire d’impliquer les nouveaux », dit-il.

2016 : Ultimes polémiques

Un an après la chanson polémique, les Enfoirés cartonnent et réunissent sur TF1 11,1 millions de téléspectateurs et 50 % de parts d’audience.

Renaud reproche au chanteur son manque d’engagement : « Jamais on n’a vu Jean-Jacques Goldman, qui a un tel pouvoir, un tel talent, dénoncer une injustice ». Au même moment, les bénévoles protestent contre les places à 75 euros qu’ils doivent payer pour assister au show.

Jean-Jacques Goldman répond : « Les Enfoirés ont ceci de spécial qu’ils ne demandent jamais d’argent, dit-il dans une vidéo postée sur le site des Enfoirés. Ils bossent pendant six mois, ils font des spectacles, des DVD, des CD. Et si ça intéresse les gens, ça aidera les Restos. Mais ils ne vous demandent rien. »

Vendredi, Jean-Jacques Goldman tire finalement sa révérence dans une interview publiée sur le site des Enfoirés : « Je n’ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission ». Le nom de son successeur à la direction artistique n’a pas encore été annoncé.