Netflix se lance dans la téléréalité avec Sylvester Stallone

TELEVISION « Rocky » va produire sur Netflix « Ultimate Beastmaster », une course d’obstacles où s’affronteront des athlètes du monde entier…

C.W.

— 

Sylvester Stallone à Los Angeles en février 2016
Sylvester Stallone à Los Angeles en février 2016 — Stephen Lovekin/Shutter/SIPA

Rocky s’essaye dans la téléréalité sportive. Après un très bon début d’année avec la sortie du très remarquéCreed, Sylvester Stallone se lance un nouveau défi en produisant Ultimate Beastmaster, une course d’obstacles de gros balèzes pour Netflix.

>> A lire aussi: Comment Sylvester Stallone parvient à rendre la saga «Rocky» irrésistible

108 concurrents, un parcours du combattant

Comme le rapporte le site Allociné, Ultimate Beastmaster, sorte de Ninja Warrior géant, verra s’affronter 108 athlètes venus de six pays différents (États-Unis, Brésil, Corée du Sud, Mexique, Allemagne et Japon), sur un parcours du combattant.

« Chaque épisode d’une heure présentera douze athlètes (deux par pays) prêts à tenter leur chance en participant à la course d’obstacles la plus physiquement monstrueuse qui soit, “The Beast”. À l’issue de chaque épisode, un “Beastmaster” sera couronné vainqueur, et lors du dernier épisode de la saison, les gagnants des dix épisodes s’affronteront dans l’espoir de recevoir le titre de Ultimate Beastmaster », a expliqué le géant du streaming.

Disponibles dans les six langues des athlètes en compète, les dix épisodes seront commentés dans chaque pays par un duo de présentateurs différent.Terry Crews (Brooklyn Nine Nine) et la présentatrice télé Charissa Thompson se chargeront de la version US. Ultimate Beastmaster devrait débarquer fin 2016 sur Netflix, mais aucune date précise n’a été communiquée pour le moment.