CanalSat: 500.000 abonnés en moins en trois ans

MEDIAS Le bouquet CanaSat peine à garder ses abonnés...

V. J.

— 

CanalSat, le bouquet de télévision de Canal+
CanalSat, le bouquet de télévision de Canal+ — POUZET/SIPA

Tout ne va pas mal. C’était en substance le message de Vincent Bolloré lors de l’AG de Vivendi, après avoir évoquéles 400 millions d’euros de pertes et la possible fermeture de Canal + : « CanalSat gagne pas mal d’argent, réalise 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires et 250 millions de profits ». Sauf que, comme le souligne BFM Business, la réalité des chiffres est tout autre. Le bouquet a ainsi perdu 508.000 abonnés de 2012 à 2015.

>> Canal+: Pourquoi une perte record d'abonnés au premier trimestre 2016?

Un abonnement plus cher, un contenu moins riche

La perte est lourde, mais surtout, elle s’accélère, puisque CanalSat avait vu partir « seulement » 260.000 clients les trois années précédentes, de 2008 à 2011. La faute à un tarif en constante augmentation (jusqu’à 24,90€ aujourd’hui) pour un contenu proportionnellement inverse. En effet, CanalSat n’a plus depuis 2010 l’exclusivité sur une vingtaine de chaînes (Ciné +, Ushuaia TV, TV Breizh, Histoire, Disney Channel…), peine à maintenir une offre alléchante sur la TNT payante (200.000 abonnés en moins depuis 2011) et souffre de la concurrence de la TNT gratuite et des box Internet.

Pour contrer cette fuite des abonnés, le bouquet compte beaucoup sur ses accords d’exclusivité avec la chaîne Eurosport et avec le réseau Numericable, ou encore surle deal, non exclusif celui-ci, avec BeIN Sports.