Canal+: Michel Denisot n'a pas de problème avec Maïtena Biraben et soutient la méthode Bolloré

MEDIAS Michel Denisot a calmé le jeu après les rumeurs de tensions dans les coulisses du « Grand Journal » et du Festival de Cannes…

V. J.

— 

Michel Denisot, l'esprit (es-tu toujours là ?) de Canal+
Michel Denisot, l'esprit (es-tu toujours là ?) de Canal+ — CANAL+

Maïtena Biraben ne veut pas de Michel Denisot à Cannes ? Première nouvelle pour l’intéressé, aux commandes d’une pastille en direct pendant tout le festival. « Quand j’ai entendu parler de ça, je suis tombé des nues, a confié ce mardi l’ancien présentateur du Grand Journal au micro d’Europe 1. J’ai appelé mon producteur Stéphane Courbit, qui a appelé Maxime Saada [le directeur général du Groupe Canal +]. Ce dernier lui a répondu : "Mais il n’y a pas de problème !" On a déjà travaillé avec ses équipes de production, il n’y a aucun problème dans cette histoire à ma connaissance. »

>> A lire aussi : VIDEO. Retour sur l'année en montagnes russes de Maïtena Biraben, la «warrior» de Canal+

«Les émissions ne sont pas éternelles »

Quant aux audiences au plus bas du Grand Journal, Michel Denisot s’est dit « un peu triste ». « Aujourd’hui le contexte a changé, c’est difficile, a-t-il ajouté. Je souhaite que ça marche. Les émissions ne sont pas éternelles non plus. Le concept qu’on a créé il y a douze ans est peut-être à revoir. »

Selon lui, Le Grand Journal n’est pas le seul qui doit revoir sa copie, Canal + tout entier doit repenser son modèle. « Vincent Bolloré a raison dans sa réflexion », a-t-il ainsi avancé, avant de tempérer : « Après, je ne sais pas quel sera le résultat. »