Gifle à Gilles Verdez dans «TPMP»: L’avocate de JoeyStarr dénonce une volonté de «faire le buzz»

D8 Pour Françoise Davideau, JoeyStarr et Gilles Verdez « sont les pantins d’une guerre entre Hanouna et "Nouvelle Star" »…

M.C.

— 

Gilles Verdez a été gifle par JoeyStarr en direct sur D8 le 19 avril 2016.
Gilles Verdez a été gifle par JoeyStarr en direct sur D8 le 19 avril 2016. — D8

Alors, coup de sang ou coup de pub le « TPMP Gate » ? Pour l’avocate de JoeyStarr, l’auteur de la gifle la plus commentée du PAF sur la personne de Gilles Verdez mardi soir lors de l’émission Touche pas à mon poste, l’incident est surtout né d’une volonté de « faire le buzz ».

« Le geste de Didier [Morville, le vrai nom du rappeur] est désolant mais le contexte est désolant aussi », déclare Françoise Davideau au Parisien. « Ni lui, ni moi n’étions au courant de la présence d’une équipe de TPMP dans les coulisses qui pouvait débarquer à n’importe quel moment dans la loge, raconte-t-elle. Sinon, pour que Didier soit tranquille, j’aurais mis deux agents de sécurité devant sa porte. »

JoeyStarr et Verdez « sont les pantins d’une guerre entre Hanouna et "Nouvelle Star" »

Pour Françoise Davideau, le geste de JoeyStarr est « regrettable », « mais et lui et Gilles Verdez sont les pantins d’une guerre entre Hanouna et Nouvelle Star que l’animateur critique depuis le début ». « On se retrouve au centre d’une polémique alors que Joeystarr n’a provoqué personne. La plaisanterie est de mauvais goût », estime-t-elle.

>> A lire aussi : Gilles Verdez, de plume respectée à bouffon d’Hanouna, est le «schizophrène» du PAF

Le rappeur « était fatigué », plaide-t-elle encore dans le Parisien, et « avait une blessure à la clavicule après son concert lundi à l’Olympia ». Selon l’avocate, JoeyStarr « regardait ses sms, il n’était pas du tout au courant et a juste vu quelqu’un arriver dans la loge avec une pizza et une perruque, sans être prévenu, sans en avoir donné l’autorisation. On est dans un lieu de travail, sécurisé, réservé, où il faut un badge pour circuler. Et la loge est un espace privé », juge Françoise Davideau, qui affirme : « Ils ont ouvert la porte genre GIGN ».