«On n'est pas couché»: La production va renforcer la sécurité

MEDIAS Alors que Pierre Gattaz a été chahuté par des membres de #NuitDebout la semaine passée, le talk show de France 2 souhaite éviter que cela se reproduise...

F.R.

— 

Des membres de Nuit Debout ont chahuté Pierre Gattaz lors de l'enregistrement d'«On n'est pas couché», le 14 avril 2016.
Des membres de Nuit Debout ont chahuté Pierre Gattaz lors de l'enregistrement d'«On n'est pas couché», le 14 avril 2016. — Tout Sur l'Ecran Productions - France 2

On n’est pas couché prend des mesures. Après avoir été infiltré par une cinquantaine de participants de Nuit Debout, le talk-show de France 2 va étoffer sa sécurité. Lors de l’enregistrement de l’émission, jeudi dernier, plusieurs personnes installées dans le public se sont levées et, le visage masqué, ont chanté « Merci patron ! » alors que Pierre Gattaz, le président du Medef, venait d’arriver sur le plateau.

Pas de fouille

Selon Le Parisien, la production de l’émission a évacué deux militants – les autres ayant regagné leur place après l’intervention de Laurent Ruquier – mais nie, contrairement à ce qu’affirme Nuit Debout, avoir menacé ces individus et avoir photocopié leurs pièces d’identité.

Les membres du public d’On n’est pas couché doivent laisser leurs effets personnels au vestiaire et une pièce d’identité à l’accueil avant de passer au détecteur de métaux afin d’être autorisés à prendre place. Mais la production explique au quotidien qu’elle ne peut les fouiller sans présence policière. Aussi, pour éviter d’éventuels nouveaux débordements, la production fait savoir que la sécurité sera renforcée « jusqu’à nouvel ordre ».