LCI devient gratuite et débarque sur la TNT face à BFMTV et iTélé

TNT Plus de vingt ans après son lancement, LCI est maintenant accessible à tous sur la TNT gratuite, mais doit faire face à BFMTV, iTélé et bientôt la chaîne d'info publique...

V. J. avec AFP

— 

LCI
LCI — IBO/SIPA

Ce mardi, 5h59. La télévision numérique terreste est passée à la haute définition, et ne compte plus 25 mais 26 chaînes, avec l’arrivée de LCI sur le canal 26. Lancée il y a plus de 20 ans, elle devient la troisième chaîne d’info en continu gratuite, face à BFMTV et iTÉLÉ. « LCI revient dans la cour des grands », commente pour l’AFP son directeur général Nicolas Charbonneau.

>> A lire aussi : LCI est déjà disponible gratuitement sur la majorité des Box TV

La ligne éditoriale

Pour se différencier de ses concurrents directs sur les canaux 15 et 16, et conformément aux engagements pris vis-à-vis du CSA, la chaîne de TF1 s’écarte de l’actualité en boucle et du « breaking news » pour plus de décryptage. Il n’y a ainsi qu’un JT par heure, et un rappel des titres toutes les demi-heures, soit seulement 30 % de journaux télévisés. Le reste est consacré à des magazines, avec la promesse de diffuser des émissions traitant de la culture, de l’international ou de l’économie à des heures de forte audience et de faire intervenir au moins 30 % de femmes en plateau. Pour Nicolas Charbonneau, l’idée est de faire de LCI « une chaîne de rendez-vous » : « On n’a pas besoin d’être dans une frénésie absolue pour faire de l’info. » La chaîne ne cassera ainsi pas son antenne pour basculer en édition spéciale à chaque évènement.

>> A lire aussi : Pas de panique pour la TNT HD, on vous explique ce qui va se passer mardi

La grille des programmes

Avec son arrivée sur la TNT et le gratuit, LCI ne fait pas pour autant sa révolution. Pas tout de suite. Le téléspectateur retrouve ainsi des magazines déjà installés : La Matinale, Le Grand Jury, Le Club de l’économie, Bureau Politique… Mais des projets sont en cours. « Depuis quelques semaines, nous avons un nouveau magazine de société, Ça nous concerne, proposé par Valérie Expert le matin, ainsi que l’émission de Julien Arnaud, La Newsroom, en début de soirée, dans une version allongée, détaille Catherine Nayl, directrice générale adjointe information du groupe TF1, dans Les Echos. Le grand saut aura lieu pour la rentrée de septembre, avec un changement de décor total, et nous ne nous interdirons pas de recruter de nouveaux visages en complément de nos talents. » Parmi les pistes également étudiées, le JT pour enfants pourrait devenir quotidien, et des courses hippiques diffusées en direct.

>> A lire aussi : Les chaînes d'info BFMTV et iTélé sont-elles vraiment menacées par l'arrivée de LCI sur la TNT?

La concurrence

LCI part avec 0,1 % d’audience moyenne et donc un sacré handicap sur ses concurrents BFMTV (2,1 % de part d’audience) et iTélé (1 %). « C’est un challenge car nous ne pouvons pas faire de promotion croisée pendant deux ans au moins avec TF1, explique Cathrine Nayl. Mais nous allons communiquer sur HD1, NT1 et TMC pour élargir notre audience. Notre objectif est d’attendre 1 % en 2019, ce qui est ambitieux. » Surtout que la chaîne d’info publique, nom de code France Info, doit débarquer à l’automne. « Le contexte est difficile, et nous sommes ambitieux mais réalistes », assure Nicolas Charbonneau, rappelant qu’iTÉLÉ a mis dix ans pour atteindre un point d’audience.

La marque LCI

Sur le web, LCI va devenir à la rentrée prochaine la marque d’information centrale du groupe, avalant au passage les sites de MyTF1 News et Metronews. Les trois rédactions vont ainsi fusionner et investir deux étages de la tour TF1, au sud de Paris, pour créer une newsroom unique de 200 journalistes.