VIDEO. Canal+ : Comment «Les Guignols» ont raté leur retour

MÉDIAS La chaîne cryptée a remanié son programme satirique mais le résultat n’a pas eu les effets escomptés…

Fabien Randanne

— 

Image extraite d'un sketch des «Guignols» diffusé le 16 mars 2016 sur Canal+.
Image extraite d'un sketch des «Guignols» diffusé le 16 mars 2016 sur Canal+. — Canal+

« La honte absolue » Il a suffi d’un tweet de Stéphane Guillon en réaction à un sketch pour que Les Guignols reviennent sous les lumières médiatiques. Car, si l’émission satirique a beaucoup fait parler d’elle l’an passé, elle est désormais diffusée dans une indifférence quasi-générale.

L’effet de curiosité s’est vite émoussé. Le 14 décembre, le premier numéro de la nouvelle mouture a rassemblé 1,5 million de téléspectateurs. Le lendemain, il y en avait 480.000 de moins au rendez-vous. Et encore, ces chiffres ne concernent que les premières minutes en clair, avant que le show se poursuive en crypté.

Selon des statistiques citées par PureMédias, Les Guignols ne peuvent désormais plus compter que sur 695.000 fidèles en moyenne. Sur DailyMotion où sketches et émissions intégrales sont mises en ligne dans la foulée pour les non-abonnées, le nombre de vue des vidéos est très variable. Les extraits publiés depuis lundi, par exemple, cumulent entre 1.000 et 13.000 visionnages. Ce n’est pas ce que l’on appelle un vif enthousiasme.

Le passage en crypté n’a pas eu d’effet sur les abonnements

La stratégie envisagée par la direction - diffuser Les Guignols, programme phare de la chaîne, en crypté pour donner aux téléspectateurs l’envie de s’abonner – semble avoir tourné court. Le Canard enchaîné avançait récemment que la chaîne aurait perdu 250.000 abonnées au cours de l’année 2015. Pour le seul mois de décembre, « le mois traditionnellement le plus faste de l’année », comme l’indique l’hebdomadaire, les recrutements d’abonnés auraient même chuté de 30 % par rapport à la même période de l’année précédente. « C’est l’empreinte Bolloré : il n’y a plus cette identité du Canal + historique qui misait sur les émissions en clair pour séduire le public et l’inciter à acheter un décodeur », explique Virginie Spies, analyste des médias.

« Les Guignols ne font plus partie de la boutique Canal + », affirme Cécile Chave, analyste des médias et fondatrice de Mediastat. « Il n’y a plus aucun buzz, on ne les voit plus circuler. Certes, ils figurent dans la grille de la chaîne mais ils ne répondent plus aux attentes des téléspectateurs », poursuit-elle.

Le groupe Canal +, contacté par 20 Minutes, n’a pas souhaité commenter le bilan des trois mois d’antennes de la nouvelle mouture. Mais il est permis de constater que les ambitions exposées récemment peinent à se concrétiser. Par exemple, les sketches devaient être traduits en espagnol et en anglais, mais les marionnettes de latex ne sont pas encore polyglottes.

Sur les réseaux sociaux, Les Guignols nouvelle version ne sont pas épargnés et les internautes déplorent le manque d’originalité des sketches ou disent regretter les anciens auteurs…

 

« L’émission paye aussi tout ce qui a été dit depuis l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe Canal + l’été dernier, avance Virginie Spies. Cela a dégoûté les gens de Canal +. Car Les Guignols ne sont pas forcément moins drôles qu’avant. Tout n’était pas bon non plus à la grande époque mais, sous l’effet de la nostalgie, on a tendance à ne se souvenir que du meilleur, à se dire que c’était mieux avant. »

« Canal + n’a pas laissé sa chance aux "Guignols" »

Au fil des semaines, différents aménagements ont été effectués, comme si la production cherchait à revenir vers le format précédent. Le duo de présentateurs anonymes a ainsi été remisé au placard au profit des doubles de latex de Julian Bugier et Anne-Claire Coudray. L’essentiel du programme consiste désormais, comme avant, à une parodie de JT : les sketchs se déroulant dans la salle de rédaction ou à la machine à café ont été réduits à une portion congrue. Mais ces changements n’ont entraîné aucun résultat probant. Au contraire : mardi, Canal + a profité de sa soirée Ligue des champions pour diffuser Les Guignols en clair, à 20h10… Seuls 584.000 téléspectateurs ont suivi l’émission à ce moment-là.

« Canal + n’a pas laissé sa chance au produit. Comment cela peut-il marcher de repousser la diffusion du programme à 20h50, alors que les prime time commencent sur les autres chaînes », commente Virginie Spies. Alors que les grilles de rentrée commencent à se dessiner dans l’esprit des directeurs de chaînes, Canal + se refuse à dire si Les Guignols seront de retour en septembre.

L’été dernier, la perspective de la disparition du show satirique avait suscité une levée de boucliers du côté des téléspectateurs. Rien n’assure que les marionnettes recueilleraient autant de soutiens si la chaîne cryptée annonçait désormais qu’elle était prête à leur dire non plus « A ciao » mais « Adieu ».