«Touche pas à mon poste» sur D8
«Touche pas à mon poste» sur D8 — H20

TELEVISION

«Cyril Hanouna a menacé Bertrand Chameroy de l'humilier en direct», dénonce l'ex-intermittente de «TPMP»

Sophie Tissier, ex-intermittente dans « Touche pas à mon poste », a une fois encore dénoncé les conditions de travail déplorables au sein du programme de Cyril Hanouna…

Sa colère ne s’apaise pas. Sophier Tissier, ex-intermittente dans Touche pas à mon poste, qui a remporté un procès contre l’émission, continue de dévoiler les coulisses du plateau de Cyril Hanouna. Dans une interview accordée à l’Express, elle fait notamment allusion aux insultes et aux lynchages qui ont régulièrement lieu dans les couloirs de D8.

>> A lire aussi: Pourquoi D8 ne s'inquiète pas que l'émission de Hanouna finisse à la bourre

« En apparence, il semble gentil »

En 2013, Sophie Tissier avait dénoncé en direct sa baisse de salaire, puis avait poursuivi la chaîne aux prud’hommes, qui a été condamnée le 7 mars dernier à verser à son ancienne collaboratrice 138.000 euros de rappel de salaires et d’indemnités pour « abus de contrats précaires » et « licenciement sans cause réelle ni sérieuse ». Ce mercredi, l’ex intermittente s’est confiée à l’Express et en a dévoilé un peu plus sur les coulisses de TPMP.

« Je trouve que les dérives, et notamment les insultes et les lynchages, vont trop loin. J’en ai ras le bol de cette culture du harcèlement où tout le monde se bâche en direct », explique-t-elle. Quant au comportement de Cyril Hanouna avec ses employés, le jugement de Sophie Tissier est sans appel : « Il ne leur fait pas de cadeau. En apparence, il semble gentil en appelant tout le monde mon ou ma chéri(e), mais dès que ces gens-là souhaitent faire respecter leurs conditions de travail, il les baratine. C’est lui qui mène la danse ».

Menaces et humiliations

L’ex-intermittente pour TPMP se souvient notamment d’un épisode qu’a vécu un de ses proches, technicien en régie. « Durant une émission, l’un de mes amis s’était fait lyncher en direct pour ne pas avoir lancé un magnéto au bon moment », dénonce-t-elle. « Cyril Hanouna a envoyé une caméra en régie pour se moquer de lui. Mon ami a mal vécu cet épisode, il a ensuite été placardisé ».

Elle profite également de l’occasion pour revenir sur « la pause » de Bertrand Chameroy, qui a quitté l’émission la semaine dernière. « Il aurait dû avoir le courage d’assumer les vraies raisons de son départ. Mes sources me confirment que Cyril Hanouna a menacé Bertrand Chameroy de l’humilier en direct. Ce n’était pas vraiment une surprise, je trouve ça dommage qu’il en soit arrivé là. J’espère qu’il est bien entouré par sa famille et qu’il osera parler un jour », estime-t-elle. L’émission pourra-t-elle sortir indemne de tous ces témoignages accablants ?

>> A lire aussi: Hanouna «gêné» par le départ de Chameroy, selon un expert