Sexisme: Des personnalités de France Télévisions s'engagent contre les clichés

SOCIÉTÉ A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, les chaînes du service public diffusent des spots dénonçant les stéréotypes et mettant en scènes plusieurs animateurs et animatrices...

Fabien Randanne

— 

Sidonie Bonnec (de dos), Catherine Ceylac, Stéphane Bern et Cyril Féraud dans un clip  en faveur de la mixité professionnelle réalisé diffusé sur France Télévisions.
Sidonie Bonnec (de dos), Catherine Ceylac, Stéphane Bern et Cyril Féraud dans un clip en faveur de la mixité professionnelle réalisé diffusé sur France Télévisions. — FTV

Oublié le spot de promo jugé sexiste et déprogrammé par Delphine Ernotte en octobre. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, France Télévisions « casse les clichés », comme l’assène son communiqué publié ce lundi.

Dès ce mardi, et jusqu’à dimanche, trois clips démontant les stéréotypes et les inégalités hommes-femmes seront diffusés sur les chaînes du service public. Treize figures des différentes antennes ont joué le jeu et démontrent leurs talents de comédiens dans ces spots tournés dans les locaux de France Télévisions.

Nagui et Michel Cymès achètent une machine à laver

A la machine à café, Anne-Sophie Lapix et Anne-Elisabeth Lemoine campent ainsi les dragueuses lourdingues transformant Sébastien Folin et Frédéric Lopez en hommes objets. « Bientôt, on va nous demander de venir bosser en slip », s’agace l’animateur de Folie Passagère.

Nagui et Michel Cymès s’attaquent quant à eux aux stéréotypes sur les tâches ménagères, sous les regards amusés de Marianne James et Marina Carrère d’Encausse.

Mais la plus cocasse est sans doute la troisième vidéo, mettant en scène Stéphane Bern, Cyril Féraud, Sidonie Bonnec et Catherine Ceylac dans un grand moment digne de l’Actors Studio – mention spéciale à l’air étonné, tout en subtilité, de ces messieurs.

Ces trois spots misent sur l’humour et la légèreté, mais France Télévisions n’oublie pas de rappeler des statistiques qui ne prêtent aucunement à rire. Huit femmes sur dix ont déjà été confrontées à des remarques sexistes au travail souligne ainsi un spot quand une autre déplore que moins de 20 % des métiers sont composés d’hommes et de femmes à parts égales…

Dans son communiqué, France Télévisions assure qu’il a pris « plusieurs engagements en matière d’égalité hommes-femmes, dont celui de porter à 35 % le nombre de femmes expertes dans ses émissions d’information et de débat d’ici à fin 2016. » Le seuil des 50 % attendra encore un peu.