Fleur Pellerin, devant Cyrille Eldin, dans une séquence du «Grand Rapporteur» de Canal+.
Fleur Pellerin, devant Cyrille Eldin, dans une séquence du «Grand Rapporteur» de Canal+. — Le Grand Journal - Canal +

MÉDIAS

«Le Grand Journal»: La séquence Eldin/Pellerin aurait conduit à un licenciement

Le trublion de Canal + a nargué Fleur Pellerin avant l’annonce du remaniement, jeudi, mais la séquence aurait, selon « Closer », coûté son poste à une productrice du « Grand Journal », ce que la chaîne réfute…

« Bonjour Madame la ministre ou peut-être au revoir. (…) Oh, je vous dérange ! Je sens que vous n’avez pas envie de me parler. On peut se parler en attendant votre voiture, vous avez l’air un petit peu perdue, comme si vous aviez été remaniée. Bon, vous voulez que je vous foute la paix ? » Cyrille Eldin a pris un malin plaisir à narguer, jeudi, Fleur Pellerin, alors future ex-ministre de la Culture.

 

« Ouais, j’veux bien », lui a rétorqué la femme politique, visiblement très mal à l’aise et souhaitant qu’on la laisse tranquille. Cette séquence, que certains, à commencer par la principale intéressée, ont trouvé relativement cruelle, a été diffusée dans Le Grand Journal, jeudi.

 

« Elle sait que ça ne sent pas bon »

« Elle ne sait pas [qu’elle va perdre son poste de ministre], mais elle sait que ça ne sent pas bon », a rigolé Cyrille Eldin en plateau. Fleur Pellerin n’aurait été informée de son éviction que quelques minutes avant l’annonce officielle du remaniement. Face aux critiques qui ont émergé, le comédien a présenté ses excuses à l’ex-ministre dans Le Grand Journal lundi : « On a beau­coup parlé de Fleur Pelle­rin, On dit que je l’ai humi­liée. Je suis déso­lé, je t’aime Fleur ! On ne savait pas, on a tourné les séquences avant le rema­nie­ment. »

>> A lire aussi : Sur Twitter, Fleur Pellerin se lâche (contre Hollande ?) en musique

D’après Closer, si cette scène a beaucoup amusé Le Grand Journal, elle aurait coûté son poste à Isabelle Siri, que le magazine présente comme la productrice du talk-show de Canal + - elle est plus précisément chargée de la production éditoriale au côté de Ronan Autret.

Celle qui a notamment travaillé avec Thierry Ardisson sur Salut les Terriens avait pourtant été appelée en renfort en novembre afin de remédier au début de saison catastrophique, en termes d’audiences, de l’ancienne émission phare de Canal +.

Selon nos informations, ni Fleur Pellerin, ni aucune autre personnalité, n’auraient exercé de pression sur Canal + pour aboutir à ce licenciement. « Cela n’a rien à voir. C’est juste la gestion interne de l’entreprise », ont indiqué à puremedias.com des porte-paroles de la chaîne et de la production.