Michel Drucker va «sans doute signer» pour deux autres années sur France 2

MÉDIAS L’animateur de « Vivement Dimanche » ne devrait pas se mettre en retrait du petit écran contrairement à ce qu’il avait laissé entendre…

20 Minutes avec AFP

— 

Michel Drucker et sa chienne Izia sur la scène du Zénith d'Amiens, le 12 février 2016.
Michel Drucker et sa chienne Izia sur la scène du Zénith d'Amiens, le 12 février 2016. — AFP

« Quand on fait ce métier depuis très longtemps, c’est normal que le patron se pose des questions ; moi-même je m’en pose ; ça fait des années que je me dis : "Est-ce que je ne fais pas la saison de trop ?" » Après la représentation de son one-man-show, Seul… avec vous, samedi, à Lille, Michel Drucker a évoqué la suite de sa carrière à la télévision, en ajoutant qu’il allait « sans doute signer » un nouveau contrat de deux ans avec France 2.

L’indéboulonnable figure du petit écran avait un temps laissé entendre qu’il pouvait envisager de se mettre en retrait de la télévision pour se ménager et assurer au mieux la tournée de son tout premier spectacle.

Imitations « foireuses »

A 73 ans, Michel Drucker écume depuis quelques semaines, et continuera de le faire dans les mois à venir, les scènes de France en racontant les coulisses de ses cinquante ans de carrière.

En costume noir et chemise blanche, il retrace son parcours, de ses débuts, grâce à Léon Zitrone qui « l’a pris sous son aile » en 1965, à Vivement dimanche qu’il anime depuis 1998 sur France 2. Celui qui a vu passer « trois générations d’artistes et de politiques » s’essaie aux imitations - qu’il qualifie lui-même de « foireuses » -, confie ses souvenirs de télévision et évoque les stars qu’il a côtoyées, de Johnny Hallyday à Whitney Houston en passant par Jean-Paul Belmondo et Jacques Chirac.